Catégorie : Revue de presse

Mobilisation antinucléaire sur le rond-point de Lagnieu

Suite aux annonces d’Emmanuel Macron pour relancer à tout-va la France dans le cycle infernal de construction de nouveaux réacteurs nucléaires, les militants de SDN Bugey font connaître leur opposition et leur colère face à une telle décision.

Cliquer l’article pour le lire confortablement…

  

 

Au-delà de tous les problèmes de pollution et de dangerosité de cette filière nucléaire, les militants souhaitent dénoncer les arguments totalement fallacieux avancés par EDF, et repris sans état d’âme par le chef de l’état, pour faire passer cette énergie dans la taxonomie verte au niveau européen.

Décision du Président de la République, dans sa tour d’ivoire, sans qu’aucune instance démocratique n’ait eu voix au chapitre.

La presse locale, avec le journal « Le Progrès », était présente pour relayer l’événement aux habitants de la région dans ses colonnes.

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/mobilisation-antinucleaire-sur-le-rond-point-de-lagnieu/

Y aurait-il des fissures dans les réacteurs du Bugey ?

Après les révélations des fissures détectées sur les réacteurs de Civaux, Chooz et Penly, se pose la question de savoir si les réacteurs du Bugey, de même génération, ne pourraient pas être eux-mêmes atteints de ce même mal…

 

 

Voici le communiqué de presse que l’association Sortir Du Nucléaire Bugey a envoyé le 8 Février 2022 aux médias à propos de fissurations des tuyauteries du circuit d’injection de sécurité (RIS) de nouveaux réacteurs dont celui de Bugey 4.

Cette affaire nous amène à nous questionner sur le sérieux des visites décennales.
Celle de Bugey 4 s’était terminée le 24 juin 2021.

Ce problème, qui semble nouveau, ne l’est pas tant que ça, puisqu’en 1983, le réacteur Bugey 3 avait été concerné et réparé.

Pour lire le Rapport d’Activité d’EDF en 1983 dans lequel est relaté ce problème, c’est ICI

 

 

 

Compte tenu de l’importance du sujet ainsi révélé par le communiqué de presse de SDN Bugey, la presse locale au travers de ses titres « La Voix de l’Ain » et le « Journal Bugey / Côtière » n’ont pas manqué de réagir :

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/y-aurait-il-des-fissures-dans-les-reacteurs-du-bugey/

Valérie Pécresse attendue par un comité d’accueil antinucléaire à Oyonnax

À l’occasion de la venue de Valérie Pécresse à Oyonnax vendredi 28 janvier (invitée par Damien Abad),
SDN Bugey a organisé une action symbolique et visuelle devant Valexpo, pour redire qu’il était urgent de sortir du nucléaire.


Durant une heure et demie, une dizaine de militants ont arboré des banderoles sur lesquelles les visiteurs et les élus présents pouvaient lire :

ARRÊT IMMÉDIAT DES VIEUX RÉACTEURS    et    NON AUX NOUVEAUX RÉACTEURS EPR

Le Journal « Le Progrès » annonçait la manifestation

À cette occasion, SDN Bugey rappelle que malgré les dizaines de millions d’euros engagés avec le grand carénage pour tenter de poursuivre l’activité de l’installation jusqu’à 50 ans, la centrale du Bugey cumule incidents et pannes diverses, mettant ainsi de plus en plus en péril, la sécurité des travailleurs et des habitants de toute la région Auvergne Rhône-Alpes.

La voie du nucléaire choisie par le gouvernement actuel, ainsi que par Valérie Pécresse (qui, comme Damien Abad, semble vanter les mérites et les avantages de l’atome comme LA solution énergétique pour notre pays) nous engage dans une impasse totale à la fois financière, sanitaire et environnementale.

Pendant ce temps, nos amis européens font d’autres choix énergétiques, et prennent une avance considérable dans les énergies renouvelables.

Nous restons à la traîne et nos choix dans ce domaine, relèvent du siècle passé.
Il est temps de réagir, sans oublier le fait que les déchets radioactifs continuent à s’accumuler, sans que l’on sache véritablement quoi en faire…

De plus, SDN Bugey réaffirme qu’il est aberrant et irresponsable de construire deux nouveaux réacteurs EPR au Bugey, sachant que le chantier de Flamanville est un véritable fiasco (plus de 12 ans de retard, un budget initial passant de 3 milliards à plus de 20 milliards, des défauts majeurs de conception, des problèmes de soudure et un avis de l’ASN très réservé quant au futur fonctionnement « dit normal » de cette installation gigantesque… ).

Par ailleurs, les élus du département de l’Ain et ceux du conseil communautaire de la plaine de l’Ain ont appelé de leurs vœux à plusieurs reprises ce projet, pour mettre en avant la candidature du site du Bugey par rapport à celle du Triscastin également en lice.

Ces vœux, à nos yeux, sont contraires à toutes formes de démocratie car ces élus locaux n’ont pas été « choisis » pour engager l’avenir de la région AURA pour les 60 ans à venir.

D’autant que suite au récent sondage IFOP, demandé par le Réseau Sortir du Nucléaire, 58 % des Français se disent prêts à voter pour un candidat qui permettra à notre pays de sortir du nucléaire ( https://www.sortirdunucleaire.org/Sondage-la-majorite-de-la-population-prete-a ).

En ces temps de campagne présidentielle, Valérie Pécresse et Damien Abad seraient bien inspirés d’en prendre bonne note !

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/pecresse-attendue-par-un-comite-daccueil-antinucleaire-a-oyonnax/

Deux EPR au Bugey ?     une (mal)chance sur deux…

Clic pour lire l’article

La Voix de l’Ain fait parler le directeur de la centrale du Bugey à propos du projet de l’implantation de deux réacteurs nucléaires EPR (au côté des 5 existants).

On parle de secret sur l’acquisition de 150 ha de terrains autour de la centrale par EDF pour accueillir les deux EPR convoités par les élus locaux.
Mais ce qui est secret, en fait, ce ne sont pas ces 150 ha (qui sont évoqués dans le projet de SCOT),

mais le refus de communiquer au public la présentation du projet qui a été faite aux élus du BUCOPA.

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/deux-epr-au-bugey-une-chance-sur-deux/

CLI du Bugey : la presse en parle

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/cli-du-bugey-la-presse-en-parle/

Fuite à la centrale du Bugey : EDF condamnée

En décembre 2017, une fuite de tritium avait été détectée
à la centrale du Bugey…
EDF enfin condamnée par la cour d’appel de Lyon !

Pour lire l’article du Progrès, clic sur l’image (attention à la pollution !!! …)

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/fuite-a-la-centrale-du-bugey-edf-condamnee/

Action Bourg-en-Bresse lors des assises nationales des départements

En ce 3 Décembre (et ce, durant 3 jours), se sont tenues à Bourg-en-Bresse, au Parc des Expositions, les assises nationales des départements avec plus d’un millier de congressistes venant de tous les départements de France.

SDN Bugey a donc profité de cet évènement pour rappeler son opposition aux nouveaux réacteurs EPR et, plus généralement, à l’énergie nucléaire.

Nous étions 5 et nous avons déployé deux banderoles.
Il était bien entendu interdit d’être devant le Parc des Expositions, mais nous avons pu nous positionner sur le boulevard de Brou qui conduit vers le parc des expositions, le but étant d’être vus par les congressistes qui allaient au parc des expositions, la séance de ces assises démarrant à 10 h.

Nous avons été accueillis sur le parking de rendez-vous, derrière l’église de Brou, par deux personnes des renseignements généraux : normal, nous les avions prévenus.
En revanche, en nous rendant vers le boulevard de Brou, sont venus vers nous une dizaine de policiers en civil (avec brassard police) et en uniforme pour un contrôle d’identité.
Ils ont été sympas, mais deux policiers auraient suffi pour ce contrôle…
Enfin, ils devaient penser qu’on serait une centaine !

Nous avons finalement atteint notre objectif puisque nous avons été vus par des congressistes et beaucoup d’autres automobilistes.

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/action-bourg-en-bresse-lors-des-assises-nationales-des-departements/

ICEDA, c’est parti !      EDF invite la presse pour l’inauguration

Voici deux articles parus dans la presse,
suite à la visite organisée pour les journalistes lors de l’inauguration d’ICEDA.

Malheureusement, nous n’étions pas invités…  car comme d’habitude, EDF ment en annonçant :
10 ans de retard suite aux recours juridiques, entreposage pendant 150 ans, dérive des coûts…
En effet :

  • D’une part, suite à l’action juridique de l’entreprise Roozen, le chantier ICEDA a été interrompu le 6 janvier 2012.
    Il a redémarré en avril 2015, soit un arrêt de 3 ans et 4 mois, et non pas 10 ans comme annoncé par EDF (puisque c’est écrit dans les 2 articles de presse, c’est pas une erreur d’un journaliste).
    EDF annonçait une mise en service au début 2014 et donc, avec l’arrêt du chantier, cette mise en service aurait dû être reportée à mi 2017.
    Encore une fois EDF n’a pas tenu les délais qu’elle avait annoncés, puisque la mise en service ne s’est faite qu’en septembre 2020, donc un peu plus de trois ans de retard, qu’EDF cache derrière les recours juridiques.
  • D’autre part, jusqu’à maintenant, tous les documents d’ICEDA avaient parlé d’un entreposage pendant 50 ans maximum. 150 ans c’est nouveau et vraisemblablement non conforme aux autorisations actuellement accordées par l’ASN.
  • Dans un article de l’Usine Nouvelle de 2008, le coût d’investissement annoncé était de plusieurs dizaine de millions d’euros comme ordre de grandeur.
    En revanche, dans un document EDF de 2015 présenté à la CLI Bugey, il était annoncé supérieur à 100 millions d’euros.
    Dans l’article du Progrès ci-dessous, le coût est donné pour 200 millions d’euros.
    Il semble bien qu’on soit encore dans une forte dérive du coût prévisionnel annoncé par EDF !
Cliquer sur les articles pour les lire ->

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/iceda-cest-parti-edf-invite-la-presse-pour-linauguration/

SDN Bugey réagit aux annonces d’Emmanuel Macron

Le journal « Le Progrès » ne manque pas d’ouvrir ses colonnes
à
l’Association Sortir du nucléaire Bugey

 

Pour lire l’article, c’est ICI

 

 

Suite aux annonces du Président Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du 9 Novembre 2021 en partie consacrée à la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, Pascal Ducros, journaliste correspondant du Progrès, interview Jean-Pierre Collet, membre de l’Association Sortir du nucléaire Bugey.

 

En effet, compte tenu de sa teneur, le discours ne manque pas de susciter bien des réactions quant à l’avenir énergétique de la France, et plus particulièrement à l’avenir du site de la centrale nucléaire du Bugey qui semble bien être destinée à accueillir deux de ces « nouveaux » réacteurs EPR !

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/france-nucleaire/sdn-bugey-reagit-aux-annonces-demmanuel-macron/

La CRIIRAD installe deux détecteurs de radioactivité

Deux balises chargées de détecter et mesurer la radioactivité sur le Grand Lyon

 

Cliquer l’article du Progrès pour le lire

Reportage du journal « Le Progrès » sur une initiative particulièrement intéressante à mettre à l’actif de la
Métropole de Lyon et de la CRIIRAD.

La CRIIRAD – Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité – est née en mai 1986, au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl, à l’initiative d’un groupe de citoyens révoltés par les mensonges officiels et qui souhaitaient connaître la vérité sur la contamination réelle du territoire français.

La CRIIRAD est une association. Elle possède son propre laboratoire d’analyses.
Indépendante de l’Etat, des exploitants du nucléaire et de tout parti politique, la CRIIRAD existe grâce au soutien moral et financier de quelques milliers d’adhérents.

Elle mène ses propres investigations, informe le public et les médias. Si nécessaire, elle interpelle les responsables et les pouvoirs publics, engage des actions en justice et contribue ainsi à faire évoluer la règlementation en vigueur.

Pour vous informer et soutenir la Criirad, c’est ICI

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/securite-nucleaire-2/la-criirad-installe-deux-detecteurs-de-radioactivite/

Lire plus