https://www.replica-watches.co/ high quality the ultimate to the best of the best https://www.replica-watches.co/.

best quality swiss replica watches for sale for men and wemen.
expresssgiftz.com
rolex replicas for sale with aaa quality and cheap price.

we have best https://www.luxurywatch.io/ online.

https://www.swissreplicas.to/ in which we used is almost like the official watches.

Catégorie : Revue de presse

Deux EPR au Bugey ?     une (mal)chance sur deux…

Clic pour lire l’article

La Voix de l’Ain fait parler le directeur de la centrale du Bugey à propos du projet de l’implantation de deux réacteurs nucléaires EPR (au côté des 5 existants).

On parle de secret sur l’acquisition de 150 ha de terrains autour de la centrale par EDF pour accueillir les deux EPR convoités par les élus locaux.
Mais ce qui est secret, en fait, ce ne sont pas ces 150 ha (qui sont évoqués dans le projet de SCOT),

mais le refus de communiquer au public la présentation du projet qui a été faite aux élus du BUCOPA.

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/deux-epr-au-bugey-une-chance-sur-deux/

CLI du Bugey : la presse en parle

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/cli-du-bugey-la-presse-en-parle/

Fuite à la centrale du Bugey : EDF condamnée

En décembre 2017, une fuite de tritium avait été détectée
à la centrale du Bugey…
EDF enfin condamnée par la cour d’appel de Lyon !

Pour lire l’article du Progrès, clic sur l’image (attention à la pollution !!! …)

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/fuite-a-la-centrale-du-bugey-edf-condamnee/

Action Bourg-en-Bresse lors des assises nationales des départements

En ce 3 Décembre (et ce, durant 3 jours), se sont tenues à Bourg-en-Bresse, au Parc des Expositions, les assises nationales des départements avec plus d’un millier de congressistes venant de tous les départements de France.

SDN Bugey a donc profité de cet évènement pour rappeler son opposition aux nouveaux réacteurs EPR et, plus généralement, à l’énergie nucléaire.

Nous étions 5 et nous avons déployé deux banderoles.
Il était bien entendu interdit d’être devant le Parc des Expositions, mais nous avons pu nous positionner sur le boulevard de Brou qui conduit vers le parc des expositions, le but étant d’être vus par les congressistes qui allaient au parc des expositions, la séance de ces assises démarrant à 10 h.

Nous avons été accueillis sur le parking de rendez-vous, derrière l’église de Brou, par deux personnes des renseignements généraux : normal, nous les avions prévenus.
En revanche, en nous rendant vers le boulevard de Brou, sont venus vers nous une dizaine de policiers en civil (avec brassard police) et en uniforme pour un contrôle d’identité.
Ils ont été sympas, mais deux policiers auraient suffi pour ce contrôle…
Enfin, ils devaient penser qu’on serait une centaine !

Nous avons finalement atteint notre objectif puisque nous avons été vus par des congressistes et beaucoup d’autres automobilistes.

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/action-bourg-en-bresse-lors-des-assises-nationales-des-departements/

ICEDA, c’est parti !      EDF invite la presse pour l’inauguration

Voici deux articles parus dans la presse,
suite à la visite organisée pour les journalistes lors de l’inauguration d’ICEDA.

Malheureusement, nous n’étions pas invités…  car comme d’habitude, EDF ment en annonçant :
10 ans de retard suite aux recours juridiques, entreposage pendant 150 ans, dérive des coûts…
En effet :

  • D’une part, suite à l’action juridique de l’entreprise Roozen, le chantier ICEDA a été interrompu le 6 janvier 2012.
    Il a redémarré en avril 2015, soit un arrêt de 3 ans et 4 mois, et non pas 10 ans comme annoncé par EDF (puisque c’est écrit dans les 2 articles de presse, c’est pas une erreur d’un journaliste).
    EDF annonçait une mise en service au début 2014 et donc, avec l’arrêt du chantier, cette mise en service aurait dû être reportée à mi 2017.
    Encore une fois EDF n’a pas tenu les délais qu’elle avait annoncés, puisque la mise en service ne s’est faite qu’en septembre 2020, donc un peu plus de trois ans de retard, qu’EDF cache derrière les recours juridiques.
  • D’autre part, jusqu’à maintenant, tous les documents d’ICEDA avaient parlé d’un entreposage pendant 50 ans maximum. 150 ans c’est nouveau et vraisemblablement non conforme aux autorisations actuellement accordées par l’ASN.
  • Dans un article de l’Usine Nouvelle de 2008, le coût d’investissement annoncé était de plusieurs dizaine de millions d’euros comme ordre de grandeur.
    En revanche, dans un document EDF de 2015 présenté à la CLI Bugey, il était annoncé supérieur à 100 millions d’euros.
    Dans l’article du Progrès ci-dessous, le coût est donné pour 200 millions d’euros.
    Il semble bien qu’on soit encore dans une forte dérive du coût prévisionnel annoncé par EDF !
Cliquer sur les articles pour les lire ->

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/iceda-cest-parti-edf-invite-la-presse-pour-linauguration/

SDN Bugey réagit aux annonces d’Emmanuel Macron

Le journal « Le Progrès » ne manque pas d’ouvrir ses colonnes
à
l’Association Sortir du nucléaire Bugey

 

Pour lire l’article, c’est ICI

 

 

Suite aux annonces du Président Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du 9 Novembre 2021 en partie consacrée à la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, Pascal Ducros, journaliste correspondant du Progrès, interview Jean-Pierre Collet, membre de l’Association Sortir du nucléaire Bugey.

 

En effet, compte tenu de sa teneur, le discours ne manque pas de susciter bien des réactions quant à l’avenir énergétique de la France, et plus particulièrement à l’avenir du site de la centrale nucléaire du Bugey qui semble bien être destinée à accueillir deux de ces « nouveaux » réacteurs EPR !

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/france-nucleaire/sdn-bugey-reagit-aux-annonces-demmanuel-macron/

La CRIIRAD installe deux détecteurs de radioactivité

Deux balises chargées de détecter et mesurer la radioactivité sur le Grand Lyon

 

Cliquer l’article du Progrès pour le lire

Reportage du journal « Le Progrès » sur une initiative particulièrement intéressante à mettre à l’actif de la
Métropole de Lyon et de la CRIIRAD.

La CRIIRAD – Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité – est née en mai 1986, au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl, à l’initiative d’un groupe de citoyens révoltés par les mensonges officiels et qui souhaitaient connaître la vérité sur la contamination réelle du territoire français.

La CRIIRAD est une association. Elle possède son propre laboratoire d’analyses.
Indépendante de l’Etat, des exploitants du nucléaire et de tout parti politique, la CRIIRAD existe grâce au soutien moral et financier de quelques milliers d’adhérents.

Elle mène ses propres investigations, informe le public et les médias. Si nécessaire, elle interpelle les responsables et les pouvoirs publics, engage des actions en justice et contribue ainsi à faire évoluer la règlementation en vigueur.

Pour vous informer et soutenir la Criirad, c’est ICI

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/securite-nucleaire-2/la-criirad-installe-deux-detecteurs-de-radioactivite/

Une laverie nucléaire au Bugey ?

Et voilà t’y pas qu’on veut nous installer une laverie nucléaire au Bugey !!!

Après les 4 réacteurs nucléaires vieux de plus de 40 ans qu’on veut prolonger
Après le démarrage d’activité du centre de conditionnement et d’entreposage de déchets nucléaires (ICEDA)
Après le projet d’implantation de 2 nouveaux réacteurs nucléaires EPR

Voilà maintenant un projet d’installation d’une laverie nucléaire !

Et pourquoi pas un centre d’enfouissement de déchets nucléaires dans le sous-sol de la Bresse,
tant qu’on y est… comme CIGEO à Bure !

Article paru dans le Journal du Progrès

Au Bugey, y en a qui aiment vraiment le nucléaire… !

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/dechets-nucleaires-2/une-laverie-nucleaire-au-bugey/

12 ronds-points et 29 banderoles : une action forte de Stop Bugey pour dire « Stop au nucléaire ! »

 

La presse locale se fait l’écho d’une vaste opération
« banderoles antinucléaires »
sur les ronds-points proches de la centrale nucléaire du Bugey.

 

Article paru dans le Journal du Bugey / La Côtière

Alors que vient tout juste de sortir l‘étude « Futurs énergétiques 2050 » de RTE (Réseau de Transport de l’Électricité) sur les 6 scénarios envisageables pour garantir l’approvisionnement électrique de la France en 2050, les militants antinucléaires de Sortir du Nucléaire Bugey ont réalisé une grande opération de sensibilisation du public en disposant une trentaine de banderoles sur 12 ronds-points proches de la centrale : effet garanti !

 

Article de La Voix de l’Ain – Édition Bugey

 

CE QUI EST CERTAIN, contrairement à ce l’on peut entendre de la part de nos dirigeants et de la très grande majorité de nos élus, de quelque bord qu’ils soient, c’est que :

LE NUCLÉAIRE NE SAUVERA PAS LE CLIMAT !

et que l’avenir passe par les énergies renouvelables et la sobriété énergétique.

 

D’où la nécessité de flécher les investissements sur ces filières,

et NON, et ce quels que soient les types de réacteur, sur une énergie nucléaire :
  • dangereuse et mortifère (rappelons que le risque zéro n’existe pas) : un accident aura un impact gravissime sur des millions de personnes
  • polluante sur toute la chaîne : de l’extraction jusqu’à la production, en passant par les phases d’enrichissement de l’uranium et les nombreux et longs transports, et par là même
    EN AUCUN CAS  « 0% ÉMISSION DE CO2 » (comme matraqué par EDF)
  • catastrophique en ce qui concerne l’impossible gestion des déchets nucléaires qui vont porter atteinte aux générations futures pendant des siècles et des millénaires pour certains.

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/12-ronds-points-et-29-banderoles-une-action-forte-de-stop-bugey-pour-dire-stop-au-nucleaire/

« 40 ans, ça suffit !  » : la presse relaie le message…

 

ACTION « STOP BUGEY » – 3 Octobre 2021

Malgré un temps exécrable, sous la pluie, environ 650 manifestants se sont rendus à proximité de la centrale nucléaire du Bugey.

La Presse régionale était présente pour couvrir l’événement.

Article du Journal  « Le Progrès » :

Pour voir d’autres photos prises par Fabienne Python lors de l’événement,

se rendre sur le site du Progrès en cliquant ICI.

 


Article repris par le Dauphiné libéré

… et consultable ICI

 

 


Autre article et video du Progrès

Ain

Cliquer pour voir la video sur le site du Progrès

Les anti-nucléaires réclament la fermeture de la centrale du Bugey

Objectif annoncé de cette manifestation qui a rassemblé quelque 600 personnes ce dimanche 3 octobre à Saint-Vulbas: faire un maximum de bruit, créer une caisse de résonance au niveau national, grâce à cette mobilisation à laquelle plus de trente associations régionales et nationales ont répondu par un soutien actif. « On se lance, on tente le coup, il en restera toujours quelque chose. » Ainsi s’exprimait Jean-Pierre Collet, membre de l’association Sortir Du Nucléaire Bugey, membre de la Coordination Régionale « Stop Bugey » dans nos colonnes il y a une semaine. « Le nucléaire, une énergie propre ? C’est faux. Arrêtons de croire ces mensonges, c’est un déni de la part des politiques.» Des manifestants qui réclament le fermeture immédiate de la centrale du Bugey « trop vieille pour être sécurisante », le renoncement aux nouveaux EPR, la fermeture du centre de stockage Iceda, et un nouvel élan vers les énergies renouvelables.

Par Laurent THEVENOT – 03 oct. 2021 à 14:36 | mis à jour le 03 oct. 2021 à 15:26 – Temps de lecture : 1 min

 

 


FR3 Rhône-Alpes était également présent pour faire un reportage sur la manifestation :

Article de FR3 Rhôme-Alpes du 3 Octobre 2021
à lire ICI

et

Reportage réalisé pour le journal régional de France 3 Auvergne Rhône-Alpes,
accessible ICI

 


La TVnet Citoyenne a également réalisé un reportage sur la manifestation

à retrouver ICI

 


Et dans la presse locale, 2 articles bien « maigres »…

Mais le décompte du nombre de participants, ce n’est pas 350, mais 650 selon différentes sources…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

             

 

 


 

La presse helvétique relate également l’événement dans ses colonnes

 

Environ 700 personnes selon les organisateurs, ont manifesté dimanche après-midi à proximité de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) pour en réclamer sa fermeture.

Article consultable ICI

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/40-ans-ca-suffit-la-presse-relaie-le-message/

Lire plus