Catégorie : France nucléaire

Des banderoles déchirées !

On rêve d’un autre monde…

La Voix de l’Ain fait le point sur l’arrêt de la moitié du parc nucléaire :
28 réacteurs à l’arrêt
et pourtant, ce n’est pas le black-out en France…

Une invitation à réfléchir sur la question…

Le journal donne la parole à Jean-Pierre Collet et Joël Guerry de l’association « Sortir Du Nucléaire Bugey ».

On remarquera que la vérité n’est pas bonne à dire puisque les banderoles installées sur un rond-point ont été saccagées très vraisemblablement par des personnes favorables à cette énergie…

C’est le fruit d’un débat public qui n’existe pas sur la question : un homme à la tête du pouvoir décide seul de l’avenir énergétique de la France…

Et ceci, en misant quasiment tout sur une énergie particulièrement dangereuse, extrêmement coûteuse (financée au final par chaque citoyen),
ET dont l’impact sur le climat n’est pas sans incidence puisque le « 0% émission de carbone » est un argument fallacieux : extraction du minerai, enrichissement de l’uranium, transport et construction des centrales,… devraient être pris en compte car indispensables à la production électrique des centrales nucléaires.

Sans oublier la gestion des déchets qui se révèle ingérable, risquée, dispendieuse, et qui porte atteinte à l’environnement de la planète pour des millénaires…

Alors que le développement des énergies renouvelables, la sobriété énergétique pourraient apporter une alternative tout à fait crédible.

La démocratie voudrait que de tels enjeux, accompagnés d’une information complète et contradictoire, soient véritablement décidés par la majorité du peuple français !

   

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/banderoles-dechirees/

BFM TV Lyon reçoit Joël Guerry

Invité en direct de la rédaction de BFM TV Lyon le lundi 16 Mai,
Joël Guerry, ingénieur et membre de l’Association Sortir Du Nucléaire Bugey,
fait état des problèmes qui affectent actuellement la moitié du parc nucléaire français, et en particulier ceux qui concernent les réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey.

Pour écouter cet interview, dans sa totalité (nécessite de s’identifier avec une adresse mail et un mot de passe),
il faut se rendre ICI
(l’interview se situe du chrono 13:50 à 22:00)

 

 

Deux extraits de cet interview sont également disponibles (en accès complètement libre) :

Pour écouter le 1er extrait (arrêt de la centrale nucléaire de Bugey), c’est ICI
Pour écouter le 2ème extrait (décision d’Emmanuel Macron pour un nouveau programme nucléaire), c’est ICI

 

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/bfm-tv-lyon-recoit-joel-guerry/

Le nucléaire au ralenti ! Communiqué de presse et réaction

En Avril, ne te découvre pas d’un … réacteur… !!!
ET POURTANT… MALGRÉ L’ARRÊT DE LA MOITIÉ DE SON PARC NUCLÉAIRE
la France n’a pas sombré dans le chaos électrique !

Le nucléaire serait-il aussi indispensable que certains le disent ?

SDN Bugey, par la voix de JOËL GUERRY, fait état de la situation dans un communiqué de presse :

Et la presse régionale dans les colonnes du Progrès interroge ses lecteurs via un article signé Amandine EYMES :

 

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/le-nucleaire-au-ralenti-communique-de-presse-et-reaction/

Opération Ronds-Points antinucléaires le 26 Mars 2022

Venez nous rejoindre sur un rond-point de la région
pour manifester votre opposition
à la prolongation des 4 vieux réacteurs du Bugey
et à la construction de 2 nouveaux EPR.

Cette grande opération est destinée à rappeler à tous nos concitoyens les risques et les problèmes liés au nucléaire en particulier à Bugey.

Il faut en effet oublier le discours ambiant qui prône « à tout va », entre autre, la construction inévitable de nouveaux réacteurs EPR.
Les populations habitant la France et tous les autres pays du continent sont soumises aux risques catastrophiques que cette technologie délétère nous fait courir en permanence.
La situation dramatique qui se déroule actuellement en Ukraine devrait faire réfléchir tous nos élus à la dangerosité permanente que cette énergie engendre.

En cas « d’accident », nous serons TOUS concernés
et aucune solution miracle pour échapper au désastre qui en découlera.

La France, dotée du plus grand parc nucléaire européen, porte une lourde responsabilité sur la politique énergétique électrique qu’elle propose aujourd’hui et qu’elle envisage de mener pour les décennies à venir.

Les raisons spécifiques qui motivent cette mobilisation, plus particulièrement sur la région qui nous concerne (mais largement déclinables pour les autres centrales nucléaires françaises), sont décrites dans le document ci-dessous :

Vous pouvez télécharger ce document et l’imprimer (recto-verso) en cliquant ICI.

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/operation-ronds-points-anti-nucleaires-le-26-mars-2022/

Commémoration Fukushima : l’occasion de redire « Stop au nucléaire »

L’association « Sortir Du Nucléaire Bugey » s’est mobilisée en souvenir de l’accident nucléaire de Fukushima (11 Mars 2011) pour rappeler combien le Nucléaire était une énergie dangereuse pour l’humanité.

Et qui plus est, pour les habitants qui vivent dans la région autour de la centrale du Bugey qui héberge 5 réacteurs nucléaires, dont 4 sont encore en service alors qu’ils ont dépassé les 40 ans de fonctionnement et que les incidents se multiplient, rendant leur fonctionnement de plus en plus aléatoire et dangereux.

Le nucléaire n’est en aucun cas une énergie d’avenir, et le projet de construire sur le site du Bugey 2 nouveaux réacteurs nucléaires EPR est une aberration à tous les niveaux.

Un certain nombre d’élus régionaux étaient au rendez-vous pour soutenir l’action des militants de l’association.

Quand Emmanuel Macron (et presque tous ceux qui veulent briguer le pouvoir à l’occasion des élections présidentielles très prochaines) comprendra-t-il qu’il enclenche la France dans une démarche vouée à la catastrophe ?

Serge Spadiliero du journal « Le Progrès » était sur place pour témoigner du message que les membres de l’association veulent faire passer aux habitants de la région.

Article consultable sur le site du Progrès ICI

 

La Voix de l’Ain a fait paraître également l’article suivant dans la presse locale :

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/commemoration-fukushima-loccasion-de-redire-stop-au-nucleaire/

Mobilisation antinucléaire sur le rond-point de Lagnieu

Suite aux annonces d’Emmanuel Macron pour relancer à tout-va la France dans le cycle infernal de construction de nouveaux réacteurs nucléaires, les militants de SDN Bugey font connaître leur opposition et leur colère face à une telle décision.

Cliquer l’article pour le lire confortablement…

  

 

Au-delà de tous les problèmes de pollution et de dangerosité de cette filière nucléaire, les militants souhaitent dénoncer les arguments totalement fallacieux avancés par EDF, et repris sans état d’âme par le chef de l’état, pour faire passer cette énergie dans la taxonomie verte au niveau européen.

Décision du Président de la République, dans sa tour d’ivoire, sans qu’aucune instance démocratique n’ait eu voix au chapitre.

La presse locale, avec le journal « Le Progrès », était présente pour relayer l’événement aux habitants de la région dans ses colonnes.

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/mobilisation-antinucleaire-sur-le-rond-point-de-lagnieu/

Y aurait-il des fissures dans les réacteurs du Bugey ?

Après les révélations des fissures détectées sur les réacteurs de Civaux, Chooz et Penly, se pose la question de savoir si les réacteurs du Bugey, de même génération, ne pourraient pas être eux-mêmes atteints de ce même mal…

 

 

Voici le communiqué de presse que l’association Sortir Du Nucléaire Bugey a envoyé le 8 Février 2022 aux médias à propos de fissurations des tuyauteries du circuit d’injection de sécurité (RIS) de nouveaux réacteurs dont celui de Bugey 4.

Cette affaire nous amène à nous questionner sur le sérieux des visites décennales.
Celle de Bugey 4 s’était terminée le 24 juin 2021.

Ce problème, qui semble nouveau, ne l’est pas tant que ça, puisqu’en 1983, le réacteur Bugey 3 avait été concerné et réparé.

Pour lire le Rapport d’Activité d’EDF en 1983 dans lequel est relaté ce problème, c’est ICI

 

 

 

Compte tenu de l’importance du sujet ainsi révélé par le communiqué de presse de SDN Bugey, la presse locale au travers de ses titres « La Voix de l’Ain » et le « Journal Bugey / Côtière » n’ont pas manqué de réagir :

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/y-aurait-il-des-fissures-dans-les-reacteurs-du-bugey/

Valérie Pécresse attendue par un comité d’accueil antinucléaire à Oyonnax

À l’occasion de la venue de Valérie Pécresse à Oyonnax vendredi 28 janvier (invitée par Damien Abad),
SDN Bugey a organisé une action symbolique et visuelle devant Valexpo, pour redire qu’il était urgent de sortir du nucléaire.


Durant une heure et demie, une dizaine de militants ont arboré des banderoles sur lesquelles les visiteurs et les élus présents pouvaient lire :

ARRÊT IMMÉDIAT DES VIEUX RÉACTEURS    et    NON AUX NOUVEAUX RÉACTEURS EPR

Le Journal « Le Progrès » annonçait la manifestation

À cette occasion, SDN Bugey rappelle que malgré les dizaines de millions d’euros engagés avec le grand carénage pour tenter de poursuivre l’activité de l’installation jusqu’à 50 ans, la centrale du Bugey cumule incidents et pannes diverses, mettant ainsi de plus en plus en péril, la sécurité des travailleurs et des habitants de toute la région Auvergne Rhône-Alpes.

La voie du nucléaire choisie par le gouvernement actuel, ainsi que par Valérie Pécresse (qui, comme Damien Abad, semble vanter les mérites et les avantages de l’atome comme LA solution énergétique pour notre pays) nous engage dans une impasse totale à la fois financière, sanitaire et environnementale.

Pendant ce temps, nos amis européens font d’autres choix énergétiques, et prennent une avance considérable dans les énergies renouvelables.

Nous restons à la traîne et nos choix dans ce domaine, relèvent du siècle passé.
Il est temps de réagir, sans oublier le fait que les déchets radioactifs continuent à s’accumuler, sans que l’on sache véritablement quoi en faire…

De plus, SDN Bugey réaffirme qu’il est aberrant et irresponsable de construire deux nouveaux réacteurs EPR au Bugey, sachant que le chantier de Flamanville est un véritable fiasco (plus de 12 ans de retard, un budget initial passant de 3 milliards à plus de 20 milliards, des défauts majeurs de conception, des problèmes de soudure et un avis de l’ASN très réservé quant au futur fonctionnement « dit normal » de cette installation gigantesque… ).

Par ailleurs, les élus du département de l’Ain et ceux du conseil communautaire de la plaine de l’Ain ont appelé de leurs vœux à plusieurs reprises ce projet, pour mettre en avant la candidature du site du Bugey par rapport à celle du Triscastin également en lice.

Ces vœux, à nos yeux, sont contraires à toutes formes de démocratie car ces élus locaux n’ont pas été « choisis » pour engager l’avenir de la région AURA pour les 60 ans à venir.

D’autant que suite au récent sondage IFOP, demandé par le Réseau Sortir du Nucléaire, 58 % des Français se disent prêts à voter pour un candidat qui permettra à notre pays de sortir du nucléaire ( https://www.sortirdunucleaire.org/Sondage-la-majorite-de-la-population-prete-a ).

En ces temps de campagne présidentielle, Valérie Pécresse et Damien Abad seraient bien inspirés d’en prendre bonne note !

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/actions/pecresse-attendue-par-un-comite-daccueil-antinucleaire-a-oyonnax/

SDN Bugey réagit aux annonces d’Emmanuel Macron

Le journal « Le Progrès » ne manque pas d’ouvrir ses colonnes
à
l’Association Sortir du nucléaire Bugey

 

Pour lire l’article, c’est ICI

 

 

Suite aux annonces du Président Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée du 9 Novembre 2021 en partie consacrée à la construction de nouveaux réacteurs nucléaires, Pascal Ducros, journaliste correspondant du Progrès, interview Jean-Pierre Collet, membre de l’Association Sortir du nucléaire Bugey.

 

En effet, compte tenu de sa teneur, le discours ne manque pas de susciter bien des réactions quant à l’avenir énergétique de la France, et plus particulièrement à l’avenir du site de la centrale nucléaire du Bugey qui semble bien être destinée à accueillir deux de ces « nouveaux » réacteurs EPR !

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/france-nucleaire/sdn-bugey-reagit-aux-annonces-demmanuel-macron/

Omerta : Accident d’un convoi nucléaire militaire vers la base aérienne d’Istres…

2010-06-00_convoi-routier-nucleaire.jpgL’accident a été tenu secret pendant plus de 15 mois. Et c’est en France que cela se passe et non dans une dictature affichée. Au détour d’une banale comparution devant le tribunal correctionnel de Marseille d’un chauffeur caporal-chef de 28 ans auquel l’armée réclame 50 millions d’euros (!), on apprend qu’un semi-remorque qui convoyait par la route des munitions stratégiques nucléaires vers la base aérienne 125 d’Istres a eu un accident le 9 juin 2010. Le véhicule a quitté la route et fait trois blessés dont un très grièvement. Heureusement ce jour-là ce camion très spécial ne transportait pas d’ogives nucléaires… mais qu’en aurait-il été si des missiles avaient été présents. Force est d’envisager ce pire.

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/france-nucleaire/omerta-accident-militaire-istres/

Lire plus