Nov 25 2020

Un cocktail explosif d’industries nucléaires et chimiques

Un cocktail explosif d’industries nucléaires et chimiques
menace toute la région !

Le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA) regroupe un certain nombre d’industries chimiques à hauts risques, classées SEVESO, risques notifiés « intoxication des personnes pouvant conduire à des blessures graves » .

Et cela à quelques encablures du site nucléaire du Bugey, puisque certaines de ces entreprises sont à moins de 5 km.

De quoi inquiéter, quand on se souvient des accidents chimiques d’AZF et Lubrizol et de leurs conséquences dramatiques sur les travailleurs du site et sur les populations avoisinantes.

Tout était « cadré » avec des normes et des contrôles, et pourtant… !
Avec la proximité du site nucléaire du Bugey, l’accident pourrait être encore beaucoup plus catastrophique 

Et pourtant, rien de particulier ne semble avoir été prévu en ce qui concerne les interactions qui pourraient être engendrées si un accident se déclarait dans une entreprise de ce site industriel vis-à-vis du site nucléaire, et réciproquement !

 

D’où un communiqué de presse du Collectif Stop Bugey pour alerter les medias et la population concernée.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/un-cocktail-explosif-dindustries-nucleaires-et-chimiques/

Nov 13 2020

Cyberaction – ICEDA : halte à la contamination nucléaire généralisée

Le 30 septembre 2020, une lettre ouverte a été adressée par plusieurs personnes à   Mme Barbara Pompili, ministre de la « transition écologique », à propos d’une décision prise « par-dessus la jambe » par l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) pour autoriser EDF à exploiter l’Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés (ICEDA) sur le site nucléaire du Bugey.

 

Pour permettre aux personnes qui souhaitent signer cette lettre ouverte de le faire facilement,

elle est consultable et téléchargeable ICI.

 

Le 9 novembre 2020, en absence de réponse, un nouveau courrier a été envoyé à la ministre pour lui rappeler la lettre du 30 septembre, la question qui lui était posée et surtout la nécessité de prendre des décisions conformes à sa position antinucléaire réaffirmée lors de sa prise de fonction. Une liste des 176 premiers signataires de la lettre ouverte a été jointe au courrier.

Le 12 novembre 2020, l’initiateur de la lettre ouverte a reçu la réponse, à la lettre ouverte du 30 septembre, de la cheffe de cabinet de la ministre de la transition écologique (courrier daté du 6 novembre).

Le centre ICEDA du Bugey (01) va devenir le lieu de convergence des déchets radioactifs en provenance de toute la France !

Voici le texte de cette réponse :

« Vous avez bien voulu appeler l’attention de Mme Barbara POMPILI, ministre de la Transition écologique, sur vos préoccupations concernant l’Installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés (Iceda) sur le site nucléaire du Bugey.
La ministre a pris connaissance de votre correspondance et vous en remercie.
Aussi, elle m’a chargée de transmettre votre courrier au directeur général de l’énergie et du climat pour que votre témoignage puisse alimenter les réflexions sur le sujet. »

 

La ministre ne répond donc pas à la question qui lui a été posée et se décharge de son rôle politique sur l’administration qui, jusqu’à preuve du contraire, n’a pas de position sur le sujet. La ministre, qui est opposée au nucléaire, ne prend pas de décision à ce stade !


Pour l’aider dans sa réflexion, pour obtenir des décisions conformes à son positionnement antinucléaire, pour continuer à diffuser l’information sur l’ICEDA et sur les décisions « non conformes » que prépare le gouvernement avec l’aide :
– de l’ASN (autorisation de mise en service partielle de l’EPR de Flamanville),
– de l’ANDRA (Dossier d’utilité publique de Cigéo)
– et de la direction du trésor (financement d’un nouveau programme d’EPR)

une cyberaction est en ligne sur le site internet de Cyberacteurs :
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/iceda-halteyalacontaminationnuclyna-4297.html

Cette cyberaction est soutenue par la coordination Stop-Bugey, par Sortir du nucléaire Cornouailles (qui avait engagé un recours en Conseil d’Etat contre le décret d’autorisation de création de l’ICEDA) et par la Fédération Antinucléaire de Bretagne.

Signer et faire signer cette cyberaction, c’est envoyer un message direct au ministère    de la « transition écologique » pour lui rappeler à quoi devrait servir une ministre de la         « transition écologique ».

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/petitions/cyberaction-iceda-halte-a-la-contamination-nucleaire-generalisee/

Oct 30 2020

Un stand SDN Bugey sur le marché paysan de Confort

Le stand de SDN Bugey

Sortir Du Nucléaire Bugey profite des différentes manifestations de la région rassemblant du public pour faire connaître aux habitants les risques engendrés par le site nucléaire de Bugey sur le territoire.
C’était le cas en ce vendredi 30 Octobre sur le marché paysan de Confort, petite commune de l’Ain située à une soixantaine de kilomètres au Nord-Ouest de la centrale de Saint-Vulbas (en direction de Genève, 20 km plus loin).

 

Chaque année l’association Grain de Sel organise un marché paysan et comme depuis 3 ans Sortir Du Nucléaire Bugey y tenait un stand d’information.

        

Sur la journée environ 2 000 personnes ont sillonné les allées du marché. La clientèle vient d’un large secteur autour de Valserhône, dont beaucoup du pays de Gex. Beaucoup viennent pour des achats alimentaires, mais quelques-uns prennent un moment pour s’informer.

Pour SDN Bugey, c’était l’occasion de sensibiliser cette population un peu éloignée du site nucléaire du Bugey, mais qui serait malgré tout impactée par un accident grave.

La presse locale s’en fait l’écho ICI.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/un-stand-sdn-bugey-sur-le-marche-paysan-de-confort/

Oct 24 2020

Genève refuse la mise en route d’ICEDA et dépose un nouveau recours devant le Conseil d’État

CLIC pour agrandir et lire cet article…

 

La Suisse s’oppose à la mise en service d’ICEDA sur le site nucléaire de Bugey et dénonce les transports de matières radioactives très dangereuses qui vont sillonner les routes de France en direction de cet équipement situé à environ 70 km de Genève.

En effet, le 28 juillet 2020, l’ASN a donné l’autorisation de mise en service d’ICEDA (Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés).

 

Le Collectif Stop Bugey avait déjà manifesté en juillet dernier son opposition à cette autorisation accordée à EDF par l’ASN, et ce qui plus est, dans des conditions illégales (Voir le communiqué de presse consultable ICI).

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/la-suisse-refuse-la-mise-en-route-diceda-et-saisit-en-justice-le-conseil-detat/

Oct 19 2020

SDN Bugey interpelle les élus du département sur le devenir de Bugey : EPR, arrêt des 4 vieux réacteurs…

SDN Bugey a mené une action lundi 19 Octobre dès 8 h devant le Technopôle Alimentec, à l’attention des élus du département de l’Ain, pour leur signifier que :

« Non, décidément, faire le vœu d’avoir deux nouveaux réacteurs EPR au Bugey n’est pas du tout une bonne idée » !

Les banderoles résument en quelques slogans la motivation de cette action

Le but de l’opération consistait à croiser le maximum d’élus, lors de leur venue à une réunion de travail, et éventuellement de « discuter » avec eux.

Concrètement, concernant leur vœu d’accueillir 2 nouveaux réacteurs EPR sur le site du Bugey :

  • Beaucoup d’élus n’ont pas souhaité s’exprimer sur leur choix de décembre dernier
  • D’autres nous ont même un peu (beaucoup !?..) snobés,
  • Mais quelques-uns ont joué le jeu de l’échange, notamment devant le journaliste présent (voir son article en fin d’article).
  • On n’a pas non plus échappé au sempiternel « vous voulez revenir au charbon comme les allemands » (une élue du pays de Gex).

 

 

L’autre idée était d’avoir un relai médiatique et …   quand même, de bien mettre les élus du Conseil Départemental en face de leurs responsabilités !

Un point positif : Un élu a assuré ne pas avoir pris part au vote (il était intervenu de manière très remarquée contre ce vœu, ce qui avait valu un bel échange avec quelques partisans du nucléaire).

 

Nous avons eu également -et surtout- connaissance, via la vice-présidente du conseil départemental elle-même, de différents éléments dont celui d’une injonction de l’État qui visiblement « aurait demandé aux élus locaux » de se positionner au plus vite. Ce qui d’après, la vice-présidente, pourrait expliquer leur « empressement certain » à formuler ce vœu, avec si peu de concertation » (sic)…

(Si les conditions ne leur avaient pas convenu, ils auraient tout aussi bien pu ne pas prendre part au vote dans de telles conditions… ! )

 

 

À la suite de cette intervention, vu qu’il nous restait un peu de temps et d’énergie, la matinée s’est terminée sur le Rond-point juste à côté, avec des banderoles toutes neuves ! histoire d’être vus par quelques centaines d’automobilistes, sur ce carrefour fréquenté.

Pour lire l’article du Progrès, c’est ICI

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/sdn-bugey-interpelle-les-elus-du-departement-sur-le-devenir-de-bugey-epr-arret-des-4-vieux-reacteurs/

Oct 11 2020

À la découverte du site nucléaire du Bugey pour la Fête de la Science

Sortir Du Nucléaire Bugey a organisé dimanche 11 octobre, dans le cadre de la Fête de la Science, sur la commune de Hières-sur-Amby (38), deux balades de découverte du site nucléaire du Bugey.

Ces balades, qui ont été suivies par une vingtaine de personnes, étaient animées par deux membres de la CLI (Commission Locale d’Information) du site nucléaire du Bugey, Claude Cassé et Joël Guerry, également membres de l’Association Sortir Du Nucléaire Bugey.

Les participants à la balade de la Fête de la Science, avec en toile de fond, les réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (clic sur les photos pour les agrandir)

 

Des panneaux présentaient :

  • l’historique du site,
  • le principe et le devenir du réacteur Bugey 1 à uranium naturel graphite gaz (réacteur ne fonctionnant plus)
  • et le principe des quatre réacteurs en fonctionnement à eau pressurisée

avec leurs impacts environnementaux, les incidents et les risques d’accident.

La visite commentée de vive voix par Joël Guerry était complétée de panneaux explicatifs

 

La balade se terminait par des explications sur la nouvelle Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés (ICEDA) et le problème de traitement et de gestion des différents déchets radioactifs.

Vus des berges opposées du Rhône, les réacteurs de la centrale nucléaire de Bugey

 

Pour lire le Communiqué de presse : Fête de la Science – Balades de découverte du site nucléaire du Bugey, C’EST ICI

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/a-la-decouverte-du-site-nucleaire-du-bugey-pour-la-fete-de-la-science/

Sep 05 2020

Le Journal du Bugey relate l’Action « Ronds-Points » de la Coordination Stop-Bugey

Action sur le Rond-point de Lagnieu (clic pour agrandir)

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/revue-de-presse-la-presse-en-parle/le-journal-du-bugey-relate-laction-rond-point/

Août 31 2020

Camp RadiAction et Rond-Point pour arrêter Bugey

Le Dauphiné Libéré du dimanche 30 août a publié un article à propos du «Décamp’finement» (camp de jeunes RadiAction) et de l’action « Ronds-Points » de la coordination Stop Bugey.

(Pour lire l’article, cliquer sur l’image)

SDN Bugey et la coordination Stop Bugey ont aidé à l’organisation de ce camp qui a regroupé beaucoup de jeunes militants, marquant un renouveau de la lutte antinucléaire en France.

Certains de ces jeunes sont venus sur le rond-point de la Grive à Bourgoin-Jallieu pour soutenir l’action de la coordination Stop-Bugey.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/camp-radiaction-et-rond-point-pour-la-fermture-du-bugey/

Août 31 2020

La presse était là pour l’action Ronds-Points du 29 Août

La presse était présente pour couvrir l’action Ronds-Points du samedi 29 Août, lancée par le Collectif Stop-Bugey.

Le Progrès dès samedi matin annonçait notre action : article vu plus de 2000 fois !! :  à lire ICI

France 3 dans son édition du JT du 12/13 : intervention de Jean-Pierre Collet au tout début (un peu coupée, comme d’habitude) :  à voir ICI (sélectionner la diffusion du 29/08)

France 3 dans son édition du JT du 19/20 avec le témoignage d’Anne-Cécile de Contratom sur le Rond-point d’Ambérieu, puis celui de Jean-Pierre Collet (très rapide) devant la centrale, qui nous a d’ailleurs valu une intervention surréaliste des gendarmes qui ne voulaient pas qu’on fasse une prise de vue avec les réacteurs en arrière-fond, car zones dites sensibles ! On a discuté pour trouver un terrain d’entente, et il a donc fallu se déplacer pour ne voir …que les tours !! :  à voir ICI (sélectionner la diffusion du 29/08 – les titres puis reportage à partir de 3′)

France 3, encore, avec un article sur le site internet de la chaîne :   à lire ICI

Le Progrès, avec un nouvel article paru dans l’édition du dimanche 30 Août, article assez fidèle et très complet cette fois-ci, le journaliste ayant interviewé pas mal de monde au long de la matinée sur le Rond-Point d’Ambérieu.

(Pour lire l’article, cliquer sur l’image)

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/revue-de-presse-la-presse-en-parle/la-presse-etait-la-pour-laction-rond-point-du-29-aout/

Août 31 2020

OPÉRATION RONDS POINTS

SDN Bugey , en synergie avec d’autres associations antinucléaires a manifesté, de 9 heures à 13 heures, pour la fermeture de la centrale de Bugey et contre le projet de construction de 2 réacteurs EPR, sur les ronds points,  d’Ambérieu  avec 30 membres , de Lagnieu avec 14  membres , de Bourgoin avec 30 membres , et Villette d’ Anton avec 17 membres ,

 

JP.C et G.P

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/nos-actions/operation-ronds-points/

Articles plus anciens «