Imprimer ce Page

Extension du site – Réacteurs EPR

EDF a contractualisé avec les SAFER régionales en 2018, pour conduire des études foncières autour de 17 sites nucléaires français d’EDF, afin d’acheter les terrains, majoritairement agricoles, pour des extensions futures de ces sites.

Article détaillé sur le site « Terrestres » : Des terres, pas du nucléaire : Enquêter, s’opposer, se relier

 

Sur le site nucléaire EDF du Bugey, la surface convoitée par EDF est très importante :
336 ha (en rouge sur la carte ci-après),
alors qu’elle possède déjà 77 ha de terrains hors du site actuel (en bleu sur la carte).

EDF a été questionnée pour connaître ses projets sur les zones convoitées, mais elle ne dit rien de précis.

Elle laisse entendre qu’elles pourraient être destinées à installer des énergies renouvelables :

  • des éoliennes, mais celles-ci occupent très peu de surface au sol et s’installent sur des terres agricoles sans acheter celles-ci
  • un parc photovoltaïque, mais il y a déjà un projet sur une ancienne carrière et ce type de projet ne s’installe pas sur des terres agricoles en exploitation ; de plus, dans ce cas, il n’y a pas d’achat de terres, mais un bail pour la durée de l’installation.

Ceci n’est que pur mensonge, de même que le besoin de terrains pour les futurs travaux de « grand carénage » (prolongation des vieux réacteurs existants), car la surface convoitée est beaucoup trop importante et avec les 78 ha qu’EDF possède déjà hors du site, elle a largement la place d’installer des énergies renouvelables.
Par ailleurs, ces travaux sont déjà commencés sans qu’EDF n’utilise des terrains extérieurs à son site.

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.stop-bugey.org/extension-du-site-reacteurs-epr/