Déc 18 2020

ICEDA provoque de l’inquiétude

La Voix de l’Ain se fait l’écho du communiqué de presse du collectif Stop-Bugey sur la mise en service d’ICEDA.

 

C’est bien beau de miser sur l’emploi… !!

Mais prolonger d’au moins 10 ans (avec des coûts faramineux engagés sur le dos de chaque citoyen) le fonctionnement des quatre réacteurs nucléaires au-delà des 40 ans initialement prévus, alors que les incidents ne cessent de se multiplier (en partie à cause de leur vétusté), c’est soumettre la population de toute une région (et beaucoup plus largement encore) à des risques majeurs d’accident nucléaire !

Et ajouter au site nucléaire de Bugey la mise en route d’ICEDA (Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés), un centre de traitement de déchets nucléaires venant de toute la France, c’est exposer encore davantage toute la région à des risques supplémentaires pendant des décennies : émissions d’effluents radioactifs liquides et gazeux, accidents de convoyage des déchets par route et par voie ferrée tout au long de l’année !

Clic sur l’article pour le consulter

 

De quoi susciter la réaction de citoyens très inquiets qui ne cessent de voir la région soumise à des risques de plus en plus nombreux et menaçants, et qui souhaitent interpeller la population des nouveaux dangers de contamination radioactive encourus à leur insu

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/iceda-provoque-de-linquietude/

Nov 13 2020

Cyberaction – ICEDA : halte à la contamination nucléaire généralisée

Le 30 septembre 2020, une lettre ouverte a été adressée par plusieurs personnes à   Mme Barbara Pompili, ministre de la « transition écologique », à propos d’une décision prise « par-dessus la jambe » par l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) pour autoriser EDF à exploiter l’Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés (ICEDA) sur le site nucléaire du Bugey.

 

Pour permettre aux personnes qui souhaitent signer cette lettre ouverte de le faire facilement,

elle est consultable et téléchargeable ICI.

 

Le 9 novembre 2020, en absence de réponse, un nouveau courrier a été envoyé à la ministre pour lui rappeler la lettre du 30 septembre, la question qui lui était posée et surtout la nécessité de prendre des décisions conformes à sa position antinucléaire réaffirmée lors de sa prise de fonction. Une liste des 176 premiers signataires de la lettre ouverte a été jointe au courrier.

Le 12 novembre 2020, l’initiateur de la lettre ouverte a reçu la réponse, à la lettre ouverte du 30 septembre, de la cheffe de cabinet de la ministre de la transition écologique (courrier daté du 6 novembre).

Le centre ICEDA du Bugey (01) va devenir le lieu de convergence des déchets radioactifs en provenance de toute la France !

Voici le texte de cette réponse :

« Vous avez bien voulu appeler l’attention de Mme Barbara POMPILI, ministre de la Transition écologique, sur vos préoccupations concernant l’Installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés (Iceda) sur le site nucléaire du Bugey.
La ministre a pris connaissance de votre correspondance et vous en remercie.
Aussi, elle m’a chargée de transmettre votre courrier au directeur général de l’énergie et du climat pour que votre témoignage puisse alimenter les réflexions sur le sujet. »

 

La ministre ne répond donc pas à la question qui lui a été posée et se décharge de son rôle politique sur l’administration qui, jusqu’à preuve du contraire, n’a pas de position sur le sujet. La ministre, qui est opposée au nucléaire, ne prend pas de décision à ce stade !


Pour l’aider dans sa réflexion, pour obtenir des décisions conformes à son positionnement antinucléaire, pour continuer à diffuser l’information sur l’ICEDA et sur les décisions « non conformes » que prépare le gouvernement avec l’aide :
– de l’ASN (autorisation de mise en service partielle de l’EPR de Flamanville),
– de l’ANDRA (Dossier d’utilité publique de Cigéo)
– et de la direction du trésor (financement d’un nouveau programme d’EPR)

une cyberaction est en ligne sur le site internet de Cyberacteurs :
https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/iceda-halteyalacontaminationnuclyna-4297.html

Cette cyberaction est soutenue par la coordination Stop-Bugey, par Sortir du nucléaire Cornouailles (qui avait engagé un recours en Conseil d’Etat contre le décret d’autorisation de création de l’ICEDA) et par la Fédération Antinucléaire de Bretagne.

Signer et faire signer cette cyberaction, c’est envoyer un message direct au ministère    de la « transition écologique » pour lui rappeler à quoi devrait servir une ministre de la         « transition écologique ».

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/petitions/cyberaction-iceda-halte-a-la-contamination-nucleaire-generalisee/

Oct 24 2020

Genève refuse la mise en route d’ICEDA et dépose un nouveau recours devant le Conseil d’État

CLIC pour agrandir et lire cet article…

 

La Suisse s’oppose à la mise en service d’ICEDA sur le site nucléaire de Bugey et dénonce les transports de matières radioactives très dangereuses qui vont sillonner les routes de France en direction de cet équipement situé à environ 70 km de Genève.

En effet, le 28 juillet 2020, l’ASN a donné l’autorisation de mise en service d’ICEDA (Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés).

 

Le Collectif Stop Bugey avait déjà manifesté en juillet dernier son opposition à cette autorisation accordée à EDF par l’ASN, et ce qui plus est, dans des conditions illégales (Voir le communiqué de presse consultable ICI).

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/la-suisse-refuse-la-mise-en-route-diceda-et-saisit-en-justice-le-conseil-detat/

Juil 06 2020

Simulacre de consultation publique de l’ASN concernant ICEDA – Communiqué de presse

L’ICEDA est située dans la partie Sud du site nucléaire du Bugey

Le Collectif Stop Bugey souhaite informer le public sur les conditions dans lesquelles l’ASN a proposé la consultation publique concernant la mise en service et l’exploitation d’ICEDA (Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés).

Cette obligation légale n’est en fait qu’un simulacre de consultation publique :

– sur la forme :

  • un dossier de 2000 pages à étudier
  • un délai d’1 mois (juin) pour réagir, et ce sans aucune publicité dans la presse

– sur le fond :

  • les contraintes imposées à EDF pour la sécurité ne sont pas acquises
  • le risque évident de pollution radioactive dû à la concentration sur un lieu des déchets venant de toute la France (traitement et transport)
  • la mise en danger, à 35 km de Lyon, de la santé de 2 millions d’habitants.
Pour accéder au communiqué de presse, cliquer ICI.

Ce communiqué de presse fait suite à un courrier recommandé envoyé le 2 juillet dernier par le collectif Stop Bugey au Président de l’ASN pour lui faire part de son indignation sur les conditions de cette consultation et sur les conséquences de la mise en service d’une telle installation (à consulter ICI)

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/le-simulacre-de-consultation-publique-de-lasn-concernant-iceda-communique-de-presse/

Juil 02 2020

Consultation publique ICEDA : la Coordination interpelle le Président de l’ASN

La Coordination Stop Bugey interpelle par courrier le Président de l’ASN sur le simulacre de consultation publique concernant ICEDA.

La Coordination Stop-Bugey a décidé d’envoyer une lettre recommandée datée du 2 juillet 2020 au Président de l’ASN pour lui faire part :

– d’une part, de son indignation sur les conditions imposées pour cette consultation (délai ridicule d’un mois, document de plus de 2000 pages, aucune publicité)

– d’autre part, de son opposition à la mise en service de cette installation, compte tenu de toutes les pollutions (radioactives et autres) qui seront induites par le déploiement et le fonctionnement de ce projet.

Pour accéder à cette lettre envoyée à l’ASN, cliquer sur l’image ou ICI.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/consultation-publique-iceda-la-coordination-interpelle-le-president-de-lasn/

Juin 14 2020

Consultation publique de l’ASN sur le projet ICEDA

Bien que le décret autorisant la construction de cette Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés (ICEDA) soit devenu caduque du fait de la non mise en service de cette installation dans les 10 ans prévus (avant le 25 avril 2020), l’ASN vient de lancer en catimini une consultation pour la mise en service et l’exploitation de cette installation avec un délai de seulement 1 mois.

 » > Le premier projet de décision de l’ASN autorise la mise en service de l’installation et fixe la date de remise du dossier de fin de démarrage. Il est mis à la disposition du public par voie électronique sur le site Internet de l’ASN pour une durée de 30 jours à compter du 2 juin 2020.

> Le deuxième projet de décision de l’ASN encadre l’exploitation de l’installation. Il est mis à la disposition du public par voie électronique sur le site Internet de l’ASN pour une durée de 30 jours à compter du 2 juin 2020.

> L’intégralité du dossier de demande est consultable au lien suivant :
https://www.asn.fr/publications/2020/Dossier-de-mise-en-service-ICEDA

> Les observations peuvent être faites par voie électronique sur le site Internet de l’ASN jusqu’à la date du 1er juillet 2020. »

Pour déposer un commentaire jusqu’au 1er juillet, suivre le lien suivant :

https://www.asn.fr/Reglementer/Participation-du-public/Installations-nucleaires-et-transport-de-substances-radioactives/Participations-du-public-en-cours/Iceda

 


À noter que le dossier complet est un fichier pdf téléchargeable dont la taille fait plus de 1,17 Go (1 178 Mo) !
ou directement consultable sur le site, mais c’est un document de 2 136 pages… !!!!

Un rapide coup d’œil sur le dossier de sûreté d’EDF sur la base duquel l’ASN a préparé ses deux projets de décision (autorisation de mise en service et conditions d’exploitation) permet de faire le constat suivant :

  • lire la totalité de ce dossier d’EDF accessible à partir du site de l’ASN (dont le sommaire vient seulement d’être publié à la mi-juin) est impossible pour un public non spécialiste et dans le délai de consultation du public fixé par l’ASN (même s’il vient d’être augmenté) ;
  • l’ASN ne présente aucune analyse du dossier d’EDF, ni comparaison entre le dossier d’EDF présenté au moment de la demande d’autorisation de création et le dossier de sûreté présenté pour la mise en service, qui permettraient au public de se forger un avis sur les projets de décisions ;
  • le dossier d’EDF comporte des indications sur l’inventaire quantitatif des déchets d’exploitation et de démantèlement de type Moyenne Activité à Vie Longue (MAVL) dont la masse totale est évaluée à 1 275 tonnes (1 100 tonnes pour les déchets d’exploitation et 175 tonnes pour les déchets de démantèlement) ; le résumé non technique présenté par EDF avec sa demande de permis de construire soumise à enquête publique indiquait pour ce type de déchet 300 à 500 tonnes (voir document joint) ;
  • le projet de décision relatif aux conditions d’exploitation comporte des « exigences » qui concernent des lacunes de conception ou de mise en œuvre des installations (par exemple sur la sécurité incendie), qui ne devraient pas permettre d’autoriser sa mise en service ;
  • le dossier d’EDF et le projet de décision de l’ASN relatif aux conditions d’exploitation indiquent clairement que des défauts de confinement sont possibles et que l’installation rejettera dans l’environnement de la radioactivité artificielle, ce qui n’est pas acceptable en soi, sans qu’une comparaison soit faite avec ce qui se passerait si les déchets étaient laissés là où ils sont actuellement.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/prolongation-consultation-asn-iceda/

Mai 12 2020

Forclusion de l’autorisation ICEDA – Communiqué de presse

ICEDA : une installation de déchets nucléaires sans autorisation…

EDF a été autorisée le 23 Avril 2010 à créer sur le territoire de la commune de Saint Vulbas (01) une installation nucléaire de base dénommée « Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés (ICEDA) ».

Mais ce décret exigeait une mise en service de cette installation avant le 25 avril 2020.

Or, cette mise en service n’a pas été réalisée en temps voulu : l’autorisation est donc caduque.

Voir ICI le communiqué de presse annonçant la forclusion de cette autorisation.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/forclusion-autorisation-iceda/

Mai 10 2020

Forclusion du décret ICEDA : Courriers à la Ministre de la Transition Écologique Élisabeth Borne et au Ministre de l’Économie Bruno Le Maire

Dans ces courriers, les associations demandent aux Ministres de mettre fin à l’autorisation de création d’ICEDA.
Le délai de mise en service de l’installation fixé à 10 ans est aujourd’hui dépassé.

 

En effet, selon l’article L.593-13 du Code de l’environnement, si une installation nuclêaire de base n’est pas mise en service dans le délai fixé par son autorisation de création, il peut être mis fin à I’autorisatlon de l’installation.

Par ailleurs, d’après des informations émanant des avis de l’IRSN, il apparaît que l’autorisation initiale d’ICEDA telle qu’actée par le décret précité, ne serait plus conforme avec les déchets qu’EDF voudrait conditionner et entreposer dans cette installation.

Les associations Sortir Du Nucléaire Bugey, Sortir Du Nucléaire Isère, Rhône- Alpes Sans Nucléaire et Association Chalonnaise pour une Transition Ecologique (ACTE), membres de la coordination Stop Bugey, viennent donc d’adresser des courriers recommandés à Mme Elisabeth Borne, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et à M. Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances.

Pour accéder à ces courriers aux Ministres, cliquer ICI.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/aux-ministres-de-la-transition-ecologique-economie-finances/

Mar 04 2017

Etat des sites nucléaires aux portes de Lyon

Cette conférence a été présentée, dans le cadre du salon Primevère, le 4 mars 2017 par Patrick MONNET, Joël GUERRY et Roland DESBORDES, représentants respectivement les associations Rhône-Alpe Sans Nucléaire, Sortir du Nucléaire Bugey et CRIIRAD. La présentation accessible ici concerne plus spécifiquement la centrale nucléaire du Bugey et la plaque tournante de déchets nucléaires ICEDA en construction à proximité immédiate de la centrale.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/non-classe/etat-des-sites-nucleaires-aux-portes-de-lyon/

Sep 18 2015

Reprise construction ICEDA

Tous les recours ayant été déclarés non recevables par le tribunal administratif  et le Conseil d’État, EDF a repris  la construction d’ICEDA  sur le site de la centrale du Bugey  au bord du Rhône au mépris de la sécurité des populations

En savoir plus »

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/reprise-construction-iceda/

Articles plus anciens «