Catégorie : Communiqués de presse

Communiqués et dossiers de presse

Lettre ouverte à un élu « bien mal informé » … !

Dans la brochure du député de l’Ain, Damien ABAD, on peut lire des propos bien élogieux sur son bilan, et en particulier un certain nombre d’affirmations dans le domaine qui nous concerne au sujet du nucléaire… tels que (*) :

  • Mon action sur le terrain : Soutien à notre filière nucléaire, qui compte près de 4000 emplois directs et indirects et produit une énergie décarbonée
  • Nous avons défendu : Plus de souveraineté énergétique, avec une politique « 0 carbone » basée sur le nucléaire
  • Nous avons proposé : L’arrêt de la construction d’éoliennes terrestres, qui détruisent nos paysages et polluent nos sols

(*) Propos tirés de la brochure « Votre député de l’Ain – DAMIEN ABAD – 5 ans d’actions et de projets – 2017-2022 »


Notre réponse à Monsieur Damien ABAD,
était indispensable pour « remettre les pendules à l’heure »…

Car en effet, pour dénigrer les antinucléaires,
certains élus pronucléaires sont prêts à tout,
allant même jusqu’à tenir des propos
totalement ineptes et infondés…
Il convient alors d’apporter
à la connaissance de tous les citoyens
les arguments qui démentent ces assertions.

D’où l’objet de la Lettre ouverte ci-contre
adressée à Monsieur Damien Abad,
dont le contenu complet
est accessible en cliquant l’extrait ci-contre.


Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/lettre-ouverte-a-un-elu-bien-mal-informe/

Les Élus du Bugey et la loi du Silence sur le Nucléaire

Dans quelle démocratie vit-on quand il faut « se battre » pour accéder aux informations que chaque citoyen est en droit de connaître ?

Cliquer le Communiqué de Presse pour en faire lecture

L’Association Sortir du Nucléaire Bugey vient de transmettre à la presse un Communiqué dénonçant le « SECRET » entretenu par les élus du Bucopa (*) avec EDF, et leur refus de communiquer autour du projet des futurs EPR.
(*) Syndicat mixte Bugey – Côtière – Plaine de l’Ain
        Pour lire l’Avis de la CADA (*), c’est ICI
(*) Commission d’Accès aux Documents Administratifs

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/les-elus-du-bugey-et-la-loi-du-silence-sur-le-nucleaire/

Un cocktail explosif d’industries nucléaires et chimiques

Un cocktail explosif d’industries nucléaires et chimiques
menace toute la région !

Le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA) regroupe un certain nombre d’industries chimiques à hauts risques, classées SEVESO, risques notifiés « intoxication des personnes pouvant conduire à des blessures graves » .

Et cela à quelques encablures du site nucléaire du Bugey, puisque certaines de ces entreprises sont à moins de 5 km.

De quoi inquiéter, quand on se souvient des accidents chimiques d’AZF et Lubrizol et de leurs conséquences dramatiques sur les travailleurs du site et sur les populations avoisinantes.

Tout était « cadré » avec des normes et des contrôles, et pourtant… !
Avec la proximité du site nucléaire du Bugey, l’accident pourrait être encore beaucoup plus catastrophique 

Et pourtant, rien de particulier ne semble avoir été prévu en ce qui concerne les interactions qui pourraient être engendrées si un accident se déclarait dans une entreprise de ce site industriel vis-à-vis du site nucléaire, et réciproquement !

 

D’où un communiqué de presse du Collectif Stop Bugey pour alerter les medias et la population concernée.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/un-cocktail-explosif-dindustries-nucleaires-et-chimiques/

À la découverte du site nucléaire du Bugey pour la Fête de la Science

Sortir Du Nucléaire Bugey a organisé dimanche 11 octobre, dans le cadre de la Fête de la Science, sur la commune de Hières-sur-Amby (38), deux balades de découverte du site nucléaire du Bugey.

Ces balades, qui ont été suivies par une vingtaine de personnes, étaient animées par deux membres de la CLI (Commission Locale d’Information) du site nucléaire du Bugey, Claude Cassé et Joël Guerry, également membres de l’Association Sortir Du Nucléaire Bugey.

Les participants à la balade de la Fête de la Science, avec en toile de fond, les réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (clic sur les photos pour les agrandir)

 

Des panneaux présentaient :

  • l’historique du site,
  • le principe et le devenir du réacteur Bugey 1 à uranium naturel graphite gaz (réacteur ne fonctionnant plus)
  • et le principe des quatre réacteurs en fonctionnement à eau pressurisée

avec leurs impacts environnementaux, les incidents et les risques d’accident.

La visite commentée de vive voix par Joël Guerry était complétée de panneaux explicatifs

 

La balade se terminait par des explications sur la nouvelle Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés (ICEDA) et le problème de traitement et de gestion des différents déchets radioactifs.

Vus des berges opposées du Rhône, les réacteurs de la centrale nucléaire de Bugey

 

Pour lire le Communiqué de presse : Fête de la Science – Balades de découverte du site nucléaire du Bugey, C’EST ICI

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/a-la-decouverte-du-site-nucleaire-du-bugey-pour-la-fete-de-la-science/

NON à la prolongation des 4 vieux réacteurs de Bugey et à la construction de 2 nouveaux EPR !

La Coordination Stop-Bugey organise une « ACTION Ronds-points »
sur 4 sites pour dire NON à la prolongation des vieux réacteurs nucléaires du Bugey et pour alerter la population sur le risque de construction de 2 nouveaux réacteurs EPR à l’horizon 2030…

Cette action aura lieu samedi 29 Août de 9 h à 13 h.

Ci-dessous, la carte des Ronds-points occupés (1 dans chaque département directement impacté par la centrale).

Carte des Ronds-points occupés (clic pour agrandir)

  • Ambérieu-en-Bugey et Lagnieu dans le 01
  • Bourgoin-Jallieu dans le 38
  • Villette-d’Anthon retenu pour sa proximité avec Lyon

Sur chaque rond-point, nous serons entre 15 à 20 militants en combinaison blanche, avec de nouvelles banderoles arborant les slogans suivants :

  • ARRÊT IMMÉDIAT DES VIEUX RÉACTEURS
  • POUR UN BUGEY SANS NUCLÉAIRE
  • NON AUX NOUVEAUX RÉACTEURS EPR

====================================

On compte sur vous !

+ d’infos au 06 81 09 75 87 (contact : Jean-Pierre Collet)

Pour télécharger ou imprimer la Carte des Ronds-Points occupés, c’est ICI

 

====================================

Le Communiqué de presse envoyé à tous les médias (une trentaine sur les 3 départements, dont France 3)
est téléchargeable ICI

 

Dès samedi matin, Le Progrès annonce notre action !

article vu près de 2000 fois ce dimanche matin !! : C’est pas beau, ça !!

 

====================================

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/action-rond-point-non-a-la-prolongation-des-vieux-reacteurs-et-non-aux-epr/

Vacances ou début de la fin ?

Les réacteurs de la centrale du Bugey sont vieux, très vieux : 40 ans de service !
Deux d’entre eux étaient déjà l’arrêt, et voilà qu’un troisième s’arrête sans crier gare !

Ne serait-il pas temps de fermer cette centrale nucléaire, comme cela a été décidé pour Fessenheim ?

L’association Sortir Du Nucléaire Bugey rédige un nouveau communiqué de presse, portant sur « l’utilité » de poursuivre l’activité de cette centrale…

Communiqué de presse à lire en cliquant ICI

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/vacances-ou-debut-de-la-fin/

Fiasco de l’EPR de Flamanville : une raison de plus pour refuser des EPR sur le site de Bugey !

Le chantier du réacteur nucléaire EPR de Flamanville n’en finit pas de faire grossir une facture exorbitante que TOUS les citoyens français paient !

D’après la Cour des Comptes,
la facture de l’EPR de Flamanville voit son coût initial multiplié par 6 !!!

L’occasion pour l’association SDN Bugey qui fait partie de la Coordination Stop Bugey de manifester son indignation en rédigeant un nouveau communiqué :

à lire ICI !

Comment imaginer que les élus locaux du département de l’Ain puissent encore souhaiter l’implantation des 2 réacteurs EPR qu’EDF veut construire sur le site de Bugey ?

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/le-fiasco-de-lepr-de-flamanville-une-raison-de-plus-pour-refuser-des-epr-sur-le-site-nucleaire-de-bugey/

Simulacre de consultation publique de l’ASN concernant ICEDA – Communiqué de presse

L’ICEDA est située dans la partie Sud du site nucléaire du Bugey

Le Collectif Stop Bugey souhaite informer le public sur les conditions dans lesquelles l’ASN a proposé la consultation publique concernant la mise en service et l’exploitation d’ICEDA (Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés).

Cette obligation légale n’est en fait qu’un simulacre de consultation publique :

– sur la forme :

  • un dossier de 2000 pages à étudier
  • un délai d’1 mois (juin) pour réagir, et ce sans aucune publicité dans la presse

– sur le fond :

  • les contraintes imposées à EDF pour la sécurité ne sont pas acquises
  • le risque évident de pollution radioactive dû à la concentration sur un lieu des déchets venant de toute la France (traitement et transport)
  • la mise en danger, à 35 km de Lyon, de la santé de 2 millions d’habitants.
Pour accéder au communiqué de presse, cliquer ICI.

Ce communiqué de presse fait suite à un courrier recommandé envoyé le 2 juillet dernier par le collectif Stop Bugey au Président de l’ASN pour lui faire part de son indignation sur les conditions de cette consultation et sur les conséquences de la mise en service d’une telle installation (à consulter ICI)

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/le-simulacre-de-consultation-publique-de-lasn-concernant-iceda-communique-de-presse/

La centrale nucléaire du Bugey devient la plus vieille de France – Communiqué de presse

Mardi 30 juin 2020,
la centrale nucléaire du Bugey devient la plus vieille centrale nucléaire de France !

Et ceci, après l’arrêt définitif du 2ème réacteur nucléaire de la centrale de Fesssenheim lundi 29 juin !

La centrale de Bugey (mise en service en 1978 pour les tranches 2 et 3 et en 1979 pour les tranches 4 et 5) devient la plus vieille centrale française…

Il faut en tirer les conséquences !

                        Centrale nucléaire du Bugey

Pour faire connaître cette situation, SDN Bugey a rédigé un communiqué destiné à la presse locale, régionale et nationale :

 

« LA CENTRALE DU BUGEY DEVIENT LA PLUS VIEILLE CENTRALE DE FRANCE … »

Alors que nous assistons enfin à l’arrêt du second réacteur de la centrale de Fessenheim, nos attentes se portent sur les 4 réacteurs du Bugey. En effet, à compter de ce mardi 30 juin 2020, cette centrale mise en service entre 1978 (pour les tranches 2 et 3) et 1979 (pour les tranches 4 et 5), est devenue la « nouvelle doyenne » des centrales nucléaires françaises. Et si l’urgence de fermer Fessenheim était grande et attendue depuis des années, il existe plus que jamais une nouvelle priorité : la fermeture des 4 réacteurs de la centrale du Bugey située à moins de 30 kilomètres de Lyon, métropole comptant plus de deux millions de personnes.

Nous ne pouvons nous satisfaire de la seule fermeture de la centrale alsacienne qui a symbolisé la lutte antinucléaire durant des décennies. Cette toute récente décision demeure essentielle et salutaire, mais nettement insuffisante. Cet arrêt se doit d’être un point de départ pour une nouvelle dynamique concernant particulièrement toutes ces centrales qui ont dépassé les 40 ans d’activité : ces installations doivent impérativement cesser leur activité avant un accident grave. Après, il sera trop tard….

La centrale du Bugey a cumulé -et continue de cumuler – trop d’avaries, trop de fuites, trop de dysfonctionnements en tous genres pour continuer « comme si de rien n’était ».

Il ne faut pas que l’arrêt de Fessenheim soit « l’arbre qui cache la forêt » et serve d’alibi à poursuivre dans une voie du « tout atomique », comme le laissent penser les choix de ce gouvernement nucléocrate qui ne décide pas d’investir massivement et très rapidement dans les rénovations d’habitat et le développement des énergies renouvelables pour faire face au bouleversement climatique.

En effet, nous avons appris que ce même gouvernement envisagerait de doter le pays de six nouveaux EPR dans les dix prochaines années pour remplacer les vieux. Deux d’entre eux pourraient être construits sur le site du Bugey qui verrait la fermeture de deux de ses réacteurs à l’horizon 2030. Et les deux autres ?… En l’état, cette fermeture arrivera beaucoup trop tard. Cette décision est totalement irresponsable au vu de la vétusté des installations.

D’autre part est-il raisonnable d’envisager de construire, sur le modèle calamiteux et très inquiétant du chantier de Flamanville, deux nouvelles tranches sur le site du Bugey ? Alors même que cet EPR présente beaucoup trop d’incertitudes en termes de sécurité, un surcoût de plus de 10 milliards d’euros et un retard de bientôt 10 ans…

Avec cette décision de fermer Fessenheim, le pays se retrouve clairement à un tournant important en termes de choix énergétique. Et il est impératif de poursuivre dans la bonne voie, avant la catastrophe humaine et économique…

Aussi, nous demandons l’arrêt de la centrale du Bugey, plus vieille centrale nucléaire de France, et nous nous opposons à tout nouveau projet de réacteurs dans notre région et ailleurs. L’avenir se fera avec tous ceux qui veulent une planète vivante et vivable, sans nucléaire.

Sortir Du Nucléaire BUGEY (MERCREDI 1er JUILLET 2020)

Ce communiqué de presse est téléchargeable ICI

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/centrale-nucleaire-bugey/la-centrale-du-bugey-devient-la-plus-vieille-de-france/

Forclusion de l’autorisation ICEDA – Communiqué de presse

ICEDA : une installation de déchets nucléaires sans autorisation…

EDF a été autorisée le 23 Avril 2010 à créer sur le territoire de la commune de Saint Vulbas (01) une installation nucléaire de base dénommée « Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés (ICEDA) ».

Mais ce décret exigeait une mise en service de cette installation avant le 25 avril 2020.

Or, cette mise en service n’a pas été réalisée en temps voulu : l’autorisation est donc caduque.

Voir ICI le communiqué de presse annonçant la forclusion de cette autorisation.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/communiques-de-presse/forclusion-autorisation-iceda/

Lire plus