Catégorie : Courriers officiels

Lettre ouverte à un élu « bien mal informé » … !

Dans la brochure du député de l’Ain, Damien ABAD, on peut lire des propos bien élogieux sur son bilan, et en particulier un certain nombre d’affirmations dans le domaine qui nous concerne au sujet du nucléaire… tels que (*) :

  • Mon action sur le terrain : Soutien à notre filière nucléaire, qui compte près de 4000 emplois directs et indirects et produit une énergie décarbonée
  • Nous avons défendu : Plus de souveraineté énergétique, avec une politique « 0 carbone » basée sur le nucléaire
  • Nous avons proposé : L’arrêt de la construction d’éoliennes terrestres, qui détruisent nos paysages et polluent nos sols

(*) Propos tirés de la brochure « Votre député de l’Ain – DAMIEN ABAD – 5 ans d’actions et de projets – 2017-2022 »


Notre réponse à Monsieur Damien ABAD,
était indispensable pour « remettre les pendules à l’heure »…

Car en effet, pour dénigrer les antinucléaires,
certains élus pronucléaires sont prêts à tout,
allant même jusqu’à tenir des propos
totalement ineptes et infondés…
Il convient alors d’apporter
à la connaissance de tous les citoyens
les arguments qui démentent ces assertions.

D’où l’objet de la Lettre ouverte ci-contre
adressée à Monsieur Damien Abad,
dont le contenu complet
est accessible en cliquant l’extrait ci-contre.


Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/lettre-ouverte-a-un-elu-bien-mal-informe/

Un accident nucléaire inéluctable ?

« On marche sur la tête » !

L’A.S.N. cherche des riverains de plusieurs centrales nucléaires pour affiner sa stratégie post-accident !
À sa demande, un « panel citoyen » est en train de se constituer pour échanger sur les actions à mettre en place, en cas de crise majeure.

Le 11 janvier 2021, dans une lettre publique, SDN Bugey interpelle l’A.S.N. (Autorité de Sûreté Nucléaire) et lui demande des explications sur son projet de « panel citoyen ».

Admettre que le risque d’un accident nucléaire majeur est à ce point « envisageable », devrait inciter cet organisme d’état à s’opposer -au moins- à la prolongation des vieux réacteurs usés, dont ceux de Bugey.

Pour découvrir le contenu de cette lettre à l’attention de l’ASN, c’est ICI

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/courriers-officiels/un-accident-nucleaire-ineluctable/

Consultation publique ICEDA : la Coordination interpelle le Président de l’ASN

La Coordination Stop Bugey interpelle par courrier le Président de l’ASN sur le simulacre de consultation publique concernant ICEDA.

La Coordination Stop-Bugey a décidé d’envoyer une lettre recommandée datée du 2 juillet 2020 au Président de l’ASN pour lui faire part :

– d’une part, de son indignation sur les conditions imposées pour cette consultation (délai ridicule d’un mois, document de plus de 2000 pages, aucune publicité)

– d’autre part, de son opposition à la mise en service de cette installation, compte tenu de toutes les pollutions (radioactives et autres) qui seront induites par le déploiement et le fonctionnement de ce projet.

Pour accéder à cette lettre envoyée à l’ASN, cliquer sur l’image ou ICI.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/consultation-publique-iceda-la-coordination-interpelle-le-president-de-lasn/

Forclusion du décret ICEDA : Courriers à la Ministre de la Transition Écologique Élisabeth Borne et au Ministre de l’Économie Bruno Le Maire

Dans ces courriers, les associations demandent aux Ministres de mettre fin à l’autorisation de création d’ICEDA.
Le délai de mise en service de l’installation fixé à 10 ans est aujourd’hui dépassé.

 

En effet, selon l’article L.593-13 du Code de l’environnement, si une installation nuclêaire de base n’est pas mise en service dans le délai fixé par son autorisation de création, il peut être mis fin à I’autorisatlon de l’installation.

Par ailleurs, d’après des informations émanant des avis de l’IRSN, il apparaît que l’autorisation initiale d’ICEDA telle qu’actée par le décret précité, ne serait plus conforme avec les déchets qu’EDF voudrait conditionner et entreposer dans cette installation.

Les associations Sortir Du Nucléaire Bugey, Sortir Du Nucléaire Isère, Rhône- Alpes Sans Nucléaire et Association Chalonnaise pour une Transition Ecologique (ACTE), membres de la coordination Stop Bugey, viennent donc d’adresser des courriers recommandés à Mme Elisabeth Borne, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire et à M. Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et des Finances.

Pour accéder à ces courriers aux Ministres, cliquer ICI.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/iceda/aux-ministres-de-la-transition-ecologique-economie-finances/