NON à la poursuite du nucléaire sur le site de Bugey !

Mardi 9 Février de 15h à 17h, une action s’est déroulée sur la commune de Loyettes, au niveau du rond-point nord de la commune.

SDN Bugey a mené cette action pour rappeler le danger inhérent à la prolongation des 4 réacteurs de cette installation atomique qui a largement dépassé les 40 ans d’activité, installation qui n’a jamais été conçue pour durer aussi longtemps, malgré le grand carénage très coûteux pour tenter de la maintenir en état.
Depuis l’arrêt de Fessenheim, la centrale du Bugey est désormais la doyenne des centrales françaises…

Pour information, toutes les pièces essentielles dans un réacteur ne peuvent être changées comme l’enceinte de confinement ou même la cuve du réacteur soumise à rude épreuve depuis 40 ans.

En outre, les visites décennales des tranches 2 et 4, sous le contrôle de l’ASN, se réalisent avec beaucoup de retard (plusieurs années) et permettent de manière inacceptable à cette centrale, de fonctionner hors délais.

Les militants de SDN Bugey sur le rond-point de Loyettes et en arrière-plan, les 4 tours de refroidissement des réacteurs Bugey 4 et 5

Par ailleurs, SDN Bugey s’oppose catégoriquement au projet de deux nouveaux réacteurs type EPR sur le site du Bugey.
Et contrairement à l’avis rendu public des élus de l’Ain, SDN Bugey rappelle qu‘il est complètement aberrant que des élus locaux engagent l’avenir de millions de personnes des 3 départements concernés (Ain, Isère et Rhône), pour les 60 prochaines années.

D’autre part, cet EPR est un gouffre financier (le chantier actuel à Flamanville était de 3 milliards d’euros initiaux, et la Cour des Comptes a révélé fin 2020, que le budget actuel avoisine les 20 miliards d’euros).
Et l’ASN a émis de sérieuses réserves quant au fonctionnement de cet EPR dans de bonnes conditions…

Enfin, SDN Bugey remet en cause la mise en service récente de l’ICEDA sur le site du Bugey, véritable plateforme (construite à moins de 40 m du Rhône) pour accueillir et stocker des centaines de tonnes de déchets nucléaires venant de toute la France, et issus du démantèlement des vieux réacteurs.

Les militants veulent sensibiliser leurs concitoyens sur les risques encourus…

 

Fermons la centrale de Bugey avant la catastrophe !

 

 

 

 

 

 

 

La meilleure option est de cesser de produire des déchets nucléaires
et de sortir du nucléaire au plus vite,
avant l’accident majeur !

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/non-a-la-poursuite-du-nucleaire-sur-le-site-de-bugey/