Catégorie : Industrie nucléaire

SDN Bugey invitée, en direct sur France Inter et BFM TV

SDN Bugey en direct sur les ondes
de France Inter le 24 Mars et sur BFM TV Lyon le 22 Février

Suite aux déclarations d’Emmanuel Macron décrétant un développement forcené du nucléaire pour les années à venir, auquel la plupart des candidats aux élections présidentielles souscrivent à qui mieux-mieux, le sujet finit par retenir l’attention de quelques medias.

Jeudi 24 Mars, Joël Guerry de l’association SDN Bugey (SortirDu Nucléaire Bugey) était invité en direct sur le plateau de l’émission méridienne du 13-14 de France Inter, en direct de la centrale nucléaire du Bugey.
Sous la houlette du journaliste Bruno Duvic, cette émission se déroulait en présence de Pierre Boyer, directeur de la centrale nucléaire du Bugey et d’Olivier Dubois, adjoint du directeur de l’expertise de sûreté à l’IRSN.

Joël Guerry (à gauche sur la photo) sur le plateau de France Inter en direct à Bugey

Pour écouter l’émission du 13-14 sur France Inter, c’est ICI

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

De même, Jean-Pierre Collet également de l’association SDN Bugey, avait été l’invité de BFM TV Lyon le 22 Février pour une interview dont voici les deux extraits retenus sur le site de BFM TV :

Premier extrait

Deuxième extrait

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/sdn-bugey-invitee-en-direct-sur-france-inter-et-bfm-tv/

Le Progrès consacre 4 pages au nucléaire !

À l’occasion des présidentielles, le Progrès ouvre largement ses colonnes au débat sur le nucléaire : 4 pages sont consacrées au sujet.
Nous vous les proposons à la lecture…

La parole est donnée à différents intervenants, dont les militants antinucléaires de l’Association Sortir Du Nucléaire Bugey.

Pour lire ces pages, clic sur les images, ou activer ce lien pour les lire plus confortablement…

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/le-progres-consacre-4-pages-au-nucleaire/

Opération Ronds-Points antinucléaires le 26 Mars 2022

Venez nous rejoindre sur un rond-point de la région
pour manifester votre opposition
à la prolongation des 4 vieux réacteurs du Bugey
et à la construction de 2 nouveaux EPR.

Cette grande opération est destinée à rappeler à tous nos concitoyens les risques et les problèmes liés au nucléaire en particulier à Bugey.

Il faut en effet oublier le discours ambiant qui prône « à tout va », entre autre, la construction inévitable de nouveaux réacteurs EPR.
Les populations habitant la France et tous les autres pays du continent sont soumises aux risques catastrophiques que cette technologie délétère nous fait courir en permanence.
La situation dramatique qui se déroule actuellement en Ukraine devrait faire réfléchir tous nos élus à la dangerosité permanente que cette énergie engendre.

En cas « d’accident », nous serons TOUS concernés
et aucune solution miracle pour échapper au désastre qui en découlera.

La France, dotée du plus grand parc nucléaire européen, porte une lourde responsabilité sur la politique énergétique électrique qu’elle propose aujourd’hui et qu’elle envisage de mener pour les décennies à venir.

Les raisons spécifiques qui motivent cette mobilisation, plus particulièrement sur la région qui nous concerne (mais largement déclinables pour les autres centrales nucléaires françaises), sont décrites dans le document ci-dessous :

Vous pouvez télécharger ce document et l’imprimer (recto-verso) en cliquant ICI.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/operation-ronds-points-anti-nucleaires-le-26-mars-2022/

Le Progrès confirme la blanchisserie nucléaire d’Unitech

 

À Saint-Vulbas, on ne se contente pas seulement des 5 réacteurs nucléaires et d’ICEDA*… !!!
Voilà que le Parc Industriel de la Plaine de l’Ain (PIPA) récupère au sein d’une nouvelle entreprise « UniTech Services » une blanchisserie industrielle de linge sale issu du nucléaire.

Des pollutions radioactives supplémentaires !
Et de plus, un investissement de 30 millions d’euros que vont payer les citoyens français (sans qu’on leur demande leur avis, comme d’habitude pour tout ce qui touche au nucléaire) au travers du plan France Relance défendu par Emmanuel Macron.

      * ICEDA : Installation de Conditionnement et d’Entreposage de Déchets Activés

Une nouvelle usine qui ne manquera pas de polluer davantage encore radioactivement toute une région !

Cet article fait suite au Communiqué de presse du 8 Mars (voir article précédent), émanant de l’Association Sortir Du Nucléaire Bugey

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/dechets-nucleaires-2/le-progres-confirme-la-blanchisserie-nucleaire-dunitech/

UNITECH veut « blanchir » le linge sale radioactif !

Communiqué de presse de l’association Sortir Du Nucléaire Bugey

à propos des
Projets de blanchisserie pour décontaminer le linge contaminé des sites nucléaires français
et d’une installation de requalification d’équipements contaminés de l’industrie nucléaire
de la société UNITECH Services dans la zone industrielle de la Plaine de l’Ain.

Ce projet est confirmé par l’aide financière accordée par l’État dans le cadre du plan de relance de la filière nucléaire, comme vous pourrez le voir dans la Pièce jointe.

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/dechets-nucleaires-2/unitech-veut-blanchir-le-linge-sale-radioactif/

Y aurait-il des fissures dans les réacteurs du Bugey ?

Après les révélations des fissures détectées sur les réacteurs de Civaux, Chooz et Penly, se pose la question de savoir si les réacteurs du Bugey, de même génération, ne pourraient pas être eux-mêmes atteints de ce même mal…

 

 

Voici le communiqué de presse que l’association Sortir Du Nucléaire Bugey a envoyé le 8 Février 2022 aux médias à propos de fissurations des tuyauteries du circuit d’injection de sécurité (RIS) de nouveaux réacteurs dont celui de Bugey 4.

Cette affaire nous amène à nous questionner sur le sérieux des visites décennales.
Celle de Bugey 4 s’était terminée le 24 juin 2021.

Ce problème, qui semble nouveau, ne l’est pas tant que ça, puisqu’en 1983, le réacteur Bugey 3 avait été concerné et réparé.

Pour lire le Rapport d’Activité d’EDF en 1983 dans lequel est relaté ce problème, c’est ICI

 

 

 

Compte tenu de l’importance du sujet ainsi révélé par le communiqué de presse de SDN Bugey, la presse locale au travers de ses titres « La Voix de l’Ain » et le « Journal Bugey / Côtière » n’ont pas manqué de réagir :

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/y-aurait-il-des-fissures-dans-les-reacteurs-du-bugey/

CLI du Bugey – Intervention de SDN Bugey

 » … soutenir ce projet de construction de deux réacteurs EPR sur notre territoire, comme le font nos élus,
est un choix qui engage l’avenir de millions de personnes
dans un domaine aussi sensible et lourd de conséquences que le nucléaire.
Ce choix est définitivement inacceptable. »

En ce 9 Décembre 2021, se tenait une réunion publique de la CLI (Commission Locale d’Information) de la centrale nucléaire du Bugey.

Compte tenu du contexte :
– annonces d’Emmanuel Macron pour s’engager plus avant dans la construction de nouveaux EPR
– souhait des élus locaux pour accueillir deux de ces réacteurs nucléaires sur le site du Bugey

les membres de l’association Sortir du Nucléaire Bugey ont décidé de faire une intervention orale
pour faire valoir les différents arguments visant à s’opposer à ce projet.

Et pour manifester symboliquement leur opposition à un tel projet
les membres de l’association se sont tous levés au cours de cette déclaration.

Pour en lire le contenu, cliquer sur cette déclaration

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/actions/cli-du-bugey-intervention-de-sdn-bugey/

Lettre ouverte à un élu « bien mal informé » … !

Dans la brochure du député de l’Ain, Damien ABAD, on peut lire des propos bien élogieux sur son bilan, et en particulier un certain nombre d’affirmations dans le domaine qui nous concerne au sujet du nucléaire… tels que (*) :

  • Mon action sur le terrain : Soutien à notre filière nucléaire, qui compte près de 4000 emplois directs et indirects et produit une énergie décarbonée
  • Nous avons défendu : Plus de souveraineté énergétique, avec une politique « 0 carbone » basée sur le nucléaire
  • Nous avons proposé : L’arrêt de la construction d’éoliennes terrestres, qui détruisent nos paysages et polluent nos sols

(*) Propos tirés de la brochure « Votre député de l’Ain – DAMIEN ABAD – 5 ans d’actions et de projets – 2017-2022 »


Notre réponse à Monsieur Damien ABAD,
était indispensable pour « remettre les pendules à l’heure »…

Car en effet, pour dénigrer les antinucléaires,
certains élus pronucléaires sont prêts à tout,
allant même jusqu’à tenir des propos
totalement ineptes et infondés…
Il convient alors d’apporter
à la connaissance de tous les citoyens
les arguments qui démentent ces assertions.

D’où l’objet de la Lettre ouverte ci-contre
adressée à Monsieur Damien Abad,
dont le contenu complet
est accessible en cliquant l’extrait ci-contre.


Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/lettre-ouverte-a-un-elu-bien-mal-informe/

Une laverie nucléaire au Bugey ?

Et voilà t’y pas qu’on veut nous installer une laverie nucléaire au Bugey !!!

Après les 4 réacteurs nucléaires vieux de plus de 40 ans qu’on veut prolonger
Après le démarrage d’activité du centre de conditionnement et d’entreposage de déchets nucléaires (ICEDA)
Après le projet d’implantation de 2 nouveaux réacteurs nucléaires EPR

Voilà maintenant un projet d’installation d’une laverie nucléaire !

Et pourquoi pas un centre d’enfouissement de déchets nucléaires dans le sous-sol de la Bresse,
tant qu’on y est… comme CIGEO à Bure !

Article paru dans le Journal du Progrès

Au Bugey, y en a qui aiment vraiment le nucléaire… !

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/dechets-nucleaires-2/une-laverie-nucleaire-au-bugey/

Message à caractère informatif de la CRIIRAD

Bonjour à tous,

 

L’Europe s’apprête à adopter un règlement fixant les niveaux de contamination radioactive qui seront autorisés dans les aliments en cas d’accident nucléaire. Le Parlement doit donner son avis début juillet et le Conseil de l’UE devrait prendre sa décision d’ici fin 2015.

Alors qu’il aurait fallu revoir l’ensemble du dispositif mis en place au lendemain de Tchernobyl (sous la pression notamment du lobby nucléaire français), le projet de règlement élaboré par la Commission européenne ne change quasiment rien (il y a même des aggravations).

Officiellement, les limites adoptées garantissent le respect d’un critère de dose de 1 mSv (ce qui est déjà, pour la seule ingestion des aliments, un niveau de risque assez élevé). En réalité, les doses pourront être beaucoup plus élevées : 10 fois plus, voire 100 fois plus dans les scénarios les plus pénalisants. Le gouffre s’explique par des anomalies gravissimes (incohérences, mensonges, irrégularités…) dans le travail des experts qui ont validés ces limites. Un seul exemple pour vous convaincre de la gravité des faits : les  taux de contamination admissibles dans les aliments ont été définis pour l’impact d’un accident survenant à 1 000 km des frontières européennes. Or le règlement les applique aux accidents qui surviendront à l’intérieur de l’Europe ! Vous trouverez pages 2 et 3 de notre communiqué du 21 mai 2015 la synthèse des anomalies que nous avons identifiées.

Sur la base de ces constats, nous avons cherché à obtenir la liste des experts impliqués dans cette arnaque. Confronté au silence de la Commission, nous venons de déposer plainte auprès du médiateur européen.

Afin de faire pression sur les parlementaires et sur les gouvernements qui vont se prononcer dans les prochains mois, nous avons lancé une pétition contre le projet. Elle peut être signée en ligne au : http://criirad-protegeonsnotrealimentation.wesign.it/fr. Un document explicatif complémentaire est en cours de rédaction.

Nous avons besoin que la mobilisation soit la plus massive possible, en France et en Europe*. Toute aide, suggestion ou participation de votre part est la bienvenue que ce soit pour appeler à signer la pétition, diffuser l’information, trouver des relais à l’étranger ou  faire pression sur les décideurs.

N’hésitez pas à utiliser les documents que nous avons mis en ligne. Ils sont récupérables à http://www.criirad.org/aliments-nma-accidentnucleaire/sommaire.html (le dossier devrait s’étoffer au cours des prochaines semaines).

Notre prochaine action vise le vote du Parlement européen, prévu pour le 6 juillet prochain. Nous souhaiterions que le maximum de citoyens puisse interpeller les députés de sa circonscription (nous allons préparer dès que possible un modèle de lettre). Nous travaillerons ensuite en direction des gouvernements appelés à se prononcer au niveau du Conseil de l’UE (en particulier 1/ celui de la France et 2/ celui des Etats européens non nucléarisés).

Nous sommes à votre disposition pour toute question ou proposition.

Merci d’avance de toute aide que vous pourrez apporter,

Très amicalement

Pour la CRIIRAD

Le président, Roland Desbordesimage001

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/industrie-nucleaire/message-a-caractere-informatif-de-la-criirad/

Lire plus