Imprimer ceci Page

Calendrier

Catégorie
  • Action Rond Point SDN Bugey
  • ACTION RP AMBERIEU
  • Cinéma
  • conférence SDN Bugey
  • Forum militant
  • Manifestations
  • réunion sdn bugey
  • Soutien
  • Tchernobyl Day
Mots clefs
  • balise (1)
  • chaine humaine (1)
  • chaines humaines (1)
  • concert (1)
  • criirad (1)
  • enquête publique iceda (1)
  • festivrac (1)
  • forages (1)
  • Forum militant (1)
  • gaz de schiste (1)
  • grand central (1)
  • manifestations (1)
  • Marche des réfugiés du nucléaire (1)
  • Opération Rond Point Lagnieu (1)
  • PROJET ICEDA (2)
  • sdn bugey (4)
  • soutien militant (1)
  • st vulbas (1)
  • stand d'information (3)
  • survol centrale du bugey (1)
  • tchernobyl (1)
  • tchernobyl day (1)

Agenda

+ Tout déplier − Tout replier Aujourd'hui
  1. juin
    18
    mar

    1. Conférences citoyennes SDN Bugey : CREMIEU
      18 h 30 min – 20 h 30 min

      L'association SDN (Sortir du Nucléaire Bugey) organise des conférences sur la transition énergétique et les énergies renouvelables.

       

      L'association posera la question : Pourquoi et comment passer de la tradition à la transition énergétique ?

       

      Toutes les infos sur la pages dédiée

       

      Conférence transition énergétique et énergie renouvelables-sdnbugey

  2. juin
    22
    sam

    1. Débat Librairie Terre des Livres (Lyon) sur ICEDA et les déchets nucléaires
      14 h 45 min – 17 h 00 min

      Débat sur les déchets nucléaires et ICEDA à la Librairie Terre des Livres (Lyon 7)

      • La politique de gestion des déchets nucléaires de la France
      • Le projet ICEDA dans le Bugey
      • Les perspectives de luttes

      L'objectif est principalement d'informer sur l'existence d'ICEDA et des oppositions à ce projet.

      L'association SDN Bugey animera entre autre le débat

       


      Librairie Terre des Livres
      86, rue de Marseille 69007 Lyon
      Tél & Fax : 04 78 72 84 22
      Email : terre.des.livres @ free.fr

  3. juil
    27
    sam

    1. Arrivée marche contre le nucléaire et pour la paix à BUGEY
      11 h 30 min – 20 h 00 min

      Marche internationale contre le nucléaire et pour la paix

      Du 1er au 28 juillet
      Lieu : Dans la vallée du Rhône

      Dernière modification : 21 mai 2013

      De Narbonne (11) au Bugey (01)

      Présentation :

      Nous sommes un collectif d’individus ayant participé à plusieurs marches internationales et nationales contre le nucléaire. En 2008 ce fut notre participation à la première marche française de Footprints for Peace (association américano-australienne) de Londres à Genève avec 80 étapes en France. Cet événement fut suivi d’une seconde marche en 2009, de Genève à Bruxelles, dont certains d’entre nous ont participé à l’organisation. Depuis une marche le long de la Loire a été organisé en 2011 et certains d’entre nous ont participé à d’autres marches militantes, dont en Australie contre les projets de mines d’uranium et pour la souveraineté des aborigènes.

      Aujourd’hui, nous vous invitons à participer à une marche en juillet 2013 qui démarrera aux environs de Narbonne et se terminera au Bugey en remontant la vallée du Rhône.
      Notre association est un collectif d’individus et nous ne dépendons d’aucune structure associative ou politique.

      L’objectif est de sensibiliser sur les effets mortifères de l’ensemble de la chaîne du combustible et d’informer sur la sortie du nucléaire civil et militaire, le tout dans un esprit non-violent mais déterminé.

      Seront présents à nos côtés des marcheurs internationaux dont des australiens (blancs et aborigènes), des anglais, américains, français, etc. Nous comptons sur la présence de certains dès la mi-juin afin d’organiser des rencontres et des conférences en amont de la chaîne.
      Puis tout au long du parcours nous escomptons sur le soutien de sympathisants et de militants antinucléaires pour nous accueillir et organiser des événements en lien avec :

      a – nos dénonciations :

      • Pollution et assèchement des nappes phréatiques lors de l’extraction de l’uranium dans ces pays
      • Risques croissants de catastrophe : 58 réacteurs vieillissant en France
      • Contamination du milieu environnant : rejets radioactifs autorisés
      • Prolifération à des fins militaires
      • Toujours pas de solution pour les déchets radioactifs
      • Simulacre de démocratie, manipulation de l’opinion publique, gouffre financier.

      b – nos revendications :

      • Arrêt des expropriations des peuples indigènes pour exploiter les mines d’uranium : Niger, Canada, Australie, USA, …
      • Abandon des projets de nouvelles mines et fermeture de celles en activité
      • Décontamination des sites miniers et gestion des stériles
      • Arrêt du nucléaire civil et militaire en France et ailleurs
      • Pas d’enfouissement pour les déchets nucléaires
      • Développement des alternatives à la consommation, production et diffusion de l’énergie.

      c – nos points d’actions au cours de la marche :
      Le 24 juin à Paris : conférence de presse en présence de représentants du Mali, du Niger, des aborigènes et des représentants des organisations partenaires.
      Le 27 juin à Narbonne, Comurhex : conférence de presse de présentation de la marche.
      Le lundi 1er juillet : départ de la marche
      Sur le trajet, nous organiserons également diverses présences en lien avec les groupes et relais locaux (si vous en êtes contactez-nous !)

      - Consulter le calendrier de la marche dans le document ci-dessous en bas de page.

      À ce jour quelques partenaires se sont déjà signalés en soutien à cette marche internationale :
      Footprints for Peace – co-organisateur
      L’Yonne lautre – accueil de notre site web
      Réseau « Sortir du nucléaire » – co-organisateur
      sdn26/07 – accueil et rencontre
      Collectif stop-Bugey – accueil et rencontre
      CAN Sud Grésivaudan – accueil et rencontre
      Areva ne fera pas la loi au Niger – soutien et participation

      Notre marche est sans drogue et sans alcool, en solidarité avec les peuples indigènes du monde entier dont les communautés ont été dévastées par leurs effets. Des entreprises telle AREVA les ont ainsi forcés à vendre leurs terres et les lieux sacrés.

      En espérant que vous comprendrez l’urgence de dénoncer l’exploitation de l’uranium et l’ensemble de la filière nucléaire, civile et militaire.

      Nous vous remercions par avance pour l’attention que vous porterez à cette marche et à nos appels à soutien.

      Contacts :
      Tél : 06 78 75 60 55
      marchesortirdunucleaire@gmail.com
      http://marche2013.sdnyonne.lautre.net/

       

  4. sept
    26
    jeu

    1. Film « Grand Central » Ambérieu
      18 h 45 min – 21 h 00 min
      Lire la suite »
      Cinéma
      grand central

      Grand Central à Ambérieu en Bugey le 26/09 20h45

      Jusqu'ici, Gary a navigué à vue dans sa vie professionnelle. Rejeté par sa famille, il enchaîne les petits boulots sans réelle perspective d'avenir. Sa vie bascule quand il est embauché dans une centrale nucléaire. Il travaille au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes. Sur place, le jeune homme, volontiers frondeur, gagne enfin un peu d'argent ainsi qu'un peu de reconfort. Tandis que les radiations le contaminent progressivement, une autre forme de chimie l'irradie, puisqu’il tombe amoureux de Karole, la femme de Toni, un de ses collègues. Une romance passionnée qui pourrait bien lui coûter cher …

      Bande Annonce

      Prolétaires du nucléaire

      Pour écrire son scénario, la cinéaste s’est lointainement inspirée du livre d’Elisabeth Filhol, « La Centrale », où la romancière évoquait avec précision le quotidien éprouvant des sous-traitants du nucléaire. Pendant la préparation et le tournage de son film, elle a ensuite étroitement collaboré avec Claude Dubout, un ouvrier qui a relaté son expérience dans un ouvrage au titre explicite : « Je suis décontamineur dans le nucléaire » (éd. Paulo-Ramand, décembre 2009).

      L’intensité de « Grand central » doit beaucoup à cette immersion quasi documentaire dans un univers qui n’avait jamais été montré dans le cinéma français de fiction. Même si le film n’a rien d’un pamphlet antinucléaire (hors sujet) ou d’un précipité naturaliste, il inscrit chaque protagoniste et situation dans un contexte professionnel précis, révélateur d’une réalité socio-économique d’aujourd’hui.

      A la fois politique et sombrement romanesque (l’idylle contrariée entre Gary et Karole est elle aussi l’objet de lourdes menaces), « Grand central », aux antipodes d’un intimisme parisien toujours très prisé par le cinéma national, évoque parfois, versant 2013, l’univers ouvrier et prolétaire qui inspirait en leur temps, les années 30-40, Jacques Becker, Jean Grémillon ou Jean Renoir.

      http://www.rue89.com/rue89-culture/2013/08/28/grand-central-rebecca-zlotowski-secoue-nerveusement-cine-francais-245220

  5. mar
    8
    sam

    1. Grande action rond point autour de Bugey
      9 h 00 min – 15 h 00 min

      A TOUS LES MILITANTS ET SYMPATHISANTS ANTI-NUCLEAIRES

      DANS LE PERIMETRE DE BUGEY (ENTRE 0 ET …100 KM !)

       

      Bonjour à tous,

      Comme vous le savez sans doute, nous(*) allons organiser une grande action rond point le 8 mars 2014 autour du périmètre de la centrale du BUGEY à St Vulbas.

       

      "FUKUSHIMA… BUGEY ? … 

       plus  de  15 rond points  "occupés" CONTRE LE NUCLEAIRE

      AUTOUR DE LA CENTRALE du BUGEY !" 

       

Lien Permanent pour cet article : http://www.stop-bugey.org/calendrier-2/